Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2009 7 30 /08 /août /2009 04:46

Ce jour-là, nous avons décidé une nouvelle fois décidé d’aller écouter les enseignements du Dalai Lama. Cependant, puisque je me suis levé trop tard (7h10!), nous avons, Palden et moi, traversé le village de Matho pour tenter de joindre la route fréquentée qui joint Manali à Leh. Ce petit bout de chemin fut plus compliqué que je l’imaginais… Les chemins à Matho sont plutôt rares et nous avons donc du grimpé des murs, des barrières, longés des canaux d’irrigation ainsi que quelques petits étangs. Mon pied droit mouillé plus tard, nous avons encore marché à travers le sable et les cailloux pour rejoindre la fameuse route. Au bout d’une vingtaine de minutes, toujours au même endroit, nous nous sommes décidé à marcher, en attendant que quelqu’un daigne nous prendre. Ce fut mon Pékin Express sauce Himalaya… Que ce soit les bus, les taxis, les voitures ou les camions, personne ne s’arrêta! Au bout de 3 heures de marche, alors que nous passions à côté d’une caserne militaire, nous avons enfin réussi à arrêter un petit camion militaire qui nous amena jusqu’à l’endroit où le Dalai Lama était… Seulement, il était près de midi et l’enseignement était alors terminé!

En traversant Matho

En longeant un étang

En arrière-plan, un monastère près de Matho

Un "chemin" parmi d'autres...
 
Vieilles habitations et stuppa, près du monastère ci-dessus

J'attends le bus...qui ne viendra jamais! 
 
Le camion militaire qui nous a pris en stop 

 

Ce fut pourtant pour moi une très bonne matinée car je pus découvrir d’une autre manière cette magnifique région et également la prévention routière ladakhi. En Occident, c’est généralement par le biais de spots ou d’émissions télévisuelles, de présentations à l’école, etc. que l’on sensibilise les gens aux dangers de la route. Les Ladakhi (je ne sais pas si ce système est présent dans d’autres régions en Inde) ont trouvé une autre solution: des petites phrases peintes en noir sur fond jaune. Je doute de l’impact que peuvent avoir ces phrases, surtout parce que la plupart sont en anglais, écrites trop petit pour être lues de loin. De plus, certaines sont même sur les murs qui longent les routes, rendant impossible sa lecture à moins de foncer contre!!! La deuxième solution consiste à inscrire des messages sur les camions, comme vous pouvez le voir sur ces photos. 

"Ceci est une autoroute et non une piste d'aviation, conduisez lentement" et quelques fautes d'orthographe!
 
"Alerte aujourd'hui, vivant demain" 

"Klaxonnez" "Bonne chance" Vu la dangerosité sur les routes ladakhi, j'arrive aujourd'hui bien comprendre le 2éme avertissement!!! Concernant le premier, comme le dit Jean-Baptiste (voir Mercredi 26 août), en Inde, on construit d'abord le klaxon, et le reste ensuite!

"Klaxonnez" "Allumez vos phares la nuit" (pas sûr)

!!! 

 

En début d’après-midi, nous sommes finalement arrivés à Leh et j’ai acheté quelques cadeaux. C’était pour moi la deuxième fois que j’allais à Leh donc je savais que l’on allait essayer de me vendre n’importe quoi pour un prix maximum. Cette pratique est notamment réputée chez les vendeurs kashmiri. J’ai heureusement eu la chance de faire la connaissance d’un commerçant tibétain, peintre de tanka (représentations de divinités bouddhistes et autres symboles bouddhistes que l’on trouve généralement dans les temples). Si vous allez un jour dans cette région et que vous souhaitez acquérir un tanka ou une statue d’une divinité bouddhiste, je vous conseille fortement d’aller faire un tour dans sa boutique, l’accueil y est très chaleureux et les prix honnêtes...

Sur le toit d'un bus, en direction de Leh

De gauche à droite: moi-même et Prop. Tsering Dorje (Shop n°12, Super Market Leh 194191) 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by - dans Inde
commenter cet article

commentaires

Beljean, ancien aumônier de l'Université 15/09/2009 11:27

Cher Monsieur,
J'ai vu dans l'Express que vous êtes à Nankin. Je connais plusieurs personnes dans cette ville, dont le vice recteur du Séminaire théologique national, qui par ailleurs a fait son master à Neuchâtel et son doctorat à Bâle après une maîtrise en science sociale à l'Université normale.. Si vous êtes intéressé, faies-moi signe. Bon séjour à Nankin, superbe ville et bonne université !

15/09/2009 11:33


Bonjour,

Je suis effectivement à Nanjing. Oui, cela pourrait être très intéressant de connaître cette personne, surtout qu'à ce que je comprends, elle doit bien connaître cette ville et les endroits
intéressants! Pour me contacter directement: r.barrabas@gmail.com 


Présentation

  • : Le blog de Romain - Made in Switzer南
  • Le blog de Romain - Made in Switzer南
  • : Je m'appelle Romain, je suis Suisse et j'ai 23 ans. Après 2 ans d'étude de mandarin à l'université de Genève, j'ai décidé, avec l'aide d'une bourse, de partir une année à Nanjing (province du Jiangsu) améliorer mes connaissances linguistiques. Sur ce blog, je raconterai donc ma vie ici en Chine, mes voyages, mes réflexions, mes remarques, etc...
  • Contact

Recherche

Archives