Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 10:57

Hier après-midi, j'ai participé à la deuxième activité extra-scolaire organisée par les étudiants qui apprennent à enseigner le chinois aux étrangers, dont fait partie ma partenaire de langue. En décembre, j'avais appris à faire des cookies, une expérience qui se révéla plutôt négative (cliquer ICI).

Encouragée par Zhao Zheng (ma partenaire de langue), j'accepte de participer une nouvelle fois. On reste dans la thématique cuisine mais cette fois bien chinoise puisque nous allons apprendre à faire des 饺子 (jiaozi ou raviolis chinois). Très friand de cet aïeul de notre bien connu ravioli italien, surtout depuis le début du deuxième semestre, je me rends plusieurs fois par semaine dans un mini-restaurant un peu crasseux mais plein de charmes, où l'on sert uniquement des jiaozi qu'on vous prépare à la minute (cliquer ICI). Ainsi, je pouvais observer à chaque fois comment on les confectionnait.

En gros, on prend une boulette de pâte qu'on écrase avec la paume de la main. Ensuite, à l'aide d'une sorte de rouleau, on façonne des cercles. Là, on met un peu de farce à l'aide d'un bâtonnet ou d'une cuillère et puis on plie. Lorsque je les voyais faire, ça avait l'air d'une simplicité enfantine...

Retour hier après-midi. J'arrive dans ce qui semble un petit restaurant, au sein du campus. Peu de monde, principalement des Asiatiques. Et puis, la salle se remplit. Au final, beaucoup de Coréens (majoritaires dans mon uni: cliquer ICI), des Thaïlandais, certainement un ou deux Japonais, une Mongole, ... Pour mon plus grand plaisir, des amis coréens (cliquer ICI) sont également présent.

Comme toute bonne activité chinoise, nous sommes divisés en plusieurs groupes afin de faire des petites compétitions. Dans chaque équipe, une personne est désignée pour participer à l'un des trois discipline proposée. Ca commence par un concours de rapidité de confection de 10 jiaozi, un concours des jiaozi les plus esthétiques et finalement un concours où il s'agit de manger le plus de jiaozi en 1 minute.

DSC08751-small

Concours de rapidité et d'esthétisme

DSC08758-small

Si je me trompe pas, c'est le petit groupe de jiaozi à droite au milieu de l'image qui a gagné le prix d'esthétisme. Ils ont été fait par une Mongole.

DSC08774-small

C'est à celui ou celle qui engloutira le plus de jiaozi en 1 minute. Certains utilisent les baguettes, d'autres y vont carrément avec les mains!

DSC08782-small

La "final" entre un Anglais et une étudiante originaire asiatique...

Avant cela, on nous apprend rapidement comment confectionner un ravioli chinois. En regardant, ça paraît super simple. En pratique, déjà beaucoup moins. Bon, il faut avouer que les dieux des fourneaux ont du oublier de se pencher sur mon berceau parce que les seuls recettes que je maîtrise sont la pâte à crêpes et l'omelette (la simple hein!)! En bref, au moment où je me lance dans la confection de mon premier jiaozi, pour une raison inexplicable, je rencontre les plus grandes difficultés à "fermer" le ravioli. Autour de moi, mes amis Coréens paraissent très à l'aise et se lance dans des pliages qui me semblent d'une complexité post-mégalodantesque...

DSC08716-small

La farce

DSC08725-small

Un cuisinier nous montre comment faire la pâte. La recette paraît assez simple: de l'eau et de la farine. Pour les proportions, il me semble avoir entendu 1 dose d'eau pour 3 de farine.

DSC08765-small

Démonstration sur les manières de faire les ronds de pâte. Ca paraît tout con mais une fois qu'on essaye...ben ça l'est moins!

DSC08738-small

Et puis on passe à l'étape la plus difficile: le pliage.

DSC08741-small

Ensuite, c'est à notre tour. En plus de la farce, on nous amène les ronds de pâtes

DSC08742-small

Voilà les jiaozi de notre équipe. Certains sont vraiment réussis, d'autres, comme les miens par exemple, un peu moins ^^

Après deux heures de petits concours et divers activités, nous pouvons déguster nos jiaozi. Verdict: sec et pas super bon. Comme quoi, quelque chose qui peut paraître simple a priori, comme les jiaozi, se révèle bien plus complexe lorsqu'on met les mains à la pâte, on sens propre comme littéral du terme...

Moralité: Je retournerai dans mon petit restaurant... Chacun son truc après tout!

Partager cet article

Repost 0
Published by Romain Barrabas - dans Université
commenter cet article

commentaires

wendy 14/06/2010 10:36


太厲害了你!! *o*
我要嚐你弄的!!!!!


Romain Barrabas 15/06/2010 07:25



不是! 我的包饺子的技术真的很差!



joelle 12/06/2010 19:27


assez d'accord avec toi : à chacun son truc : y a ceux qui font à manger et ceux qui mangent .... j'aime bien être dans l'équipe des seconds cités !!!! ;-)


Romain Barrabas 13/06/2010 15:01



Ah toi aussi ^^?



maman 11/06/2010 07:17


C'est lesquelles les tiens?


Romain Barrabas 12/06/2010 09:17



Jocker! Non mais sérieux, ils sont sur la photos des jiaozi de ma table. Heureusement, on ne les voit pas trop ^



Présentation

  • : Le blog de Romain - Made in Switzer南
  • Le blog de Romain - Made in Switzer南
  • : Je m'appelle Romain, je suis Suisse et j'ai 23 ans. Après 2 ans d'étude de mandarin à l'université de Genève, j'ai décidé, avec l'aide d'une bourse, de partir une année à Nanjing (province du Jiangsu) améliorer mes connaissances linguistiques. Sur ce blog, je raconterai donc ma vie ici en Chine, mes voyages, mes réflexions, mes remarques, etc...
  • Contact

Recherche

Archives