Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 16:00
Dernière journée dans les montagnes jaunes... Idéalement, nous devions nous lever à 5h00 afin d'aller admirer le lever du soleil, particulièrement réputé! Mais revenons quelques peu en arrière... 21h00, extinction des feux! Oui sauf qu'à cette heure, moi, et bien je ne suis pas fatigué! Je n'étais d'ailleurs pas le seul dans cet état. C'est pour cette raison que nous nous sommes réunis afin de fêter un peu notre ascension héroïque! La fête s'est poursuivie jusque vers 22h30. Rapide calcul: 6h30 de sommeil devraient largement suffire à nous reposer!

Oui mais non! Parce que pour une raison obscure, TOUT le dortoir s'agitait dans tous les sens dès 4h00! Suivant le mouvement, nous nous préparons et nous rendons à l'endroit indiqué par notre guide la veille. L'endroit en question était déjà bien rempli, apparemment, nous n'étions pas les seuls à avoir eu l'idée d'admirer le soleil faire son entrée. Bien heureusement, nous avons malgré tout trouvé une place qui nous promettait un beau spectacle. La star ^^ne se fit pas attendre et lécha nos visages, l'objectif de nos appareils photos, les montagnes et les arbres de ses rayons. Le spectacle était bien rôdé, le rôle maîtrisé et le public enthousiaste!





Une fois terminé, les pieds relativement gelés, nous nous sommes mis en route afin de rallier le village dans lequel nous étions arrivé vendredi. Une descente d'escalier gigantesque, immense, sans fin! Le groupe s'est donc divisé, en fonction du rythme de chacun. Avec Jorian, le Hollandais, nous avons pris la tête et avons entamé notre descente.





"Keep Away From the High Voltage Cable" Restez éloigné des lignes à haute tension... L'avertissement peu semble pertinent mais l'est soudainement beaucoup moins quand la dite ligne se trouve quelques 30 mètres plus haut... Enfin...on ne sait jamais!!!

Un point que je voudrais développé: les porteurs. Comme je vous l'ai dit dans le précédent article, il existe des télécabines qui transportent pour 80 RMB les anti-escaliers à bonne hauteur. Sinon, pour rallier les différents hôtels et restaurants, il semble indispensable de marcher.

Oui. Et pour fournir en nourriture, boisson, ... tous ces établissements, des porteurs, à l'aide d'une palanche, gravissent chaque jour les centaines d'escaliers, les mêmes que les touristes, le plaisir en moins. Vous vous demanderez peut-être pourquoi la première partie du trajet n'est pas effectuée en télécabine? Question financière je pense. C'est donc un véritable cortège que nous avons croisé, silencieux, portant marche après marche leur chargement. Certains semblaient souffrir, d'autres paraissaient absents, d'autres encore nous proposaient d'acheter de l'eau, s'ils en transportaient. Encore une fois, comme lorsque nous avons croisé les chaises à porteurs le vendredi, je ne peux pas m'empêcher de me sentir mal à l'aise. D'autant plus que cette fois, j'avais participé à cela. Et oui, les draps dans lesquels j'avais dormi, l'eau que j'avais bu, le riz que j'avais mangé, tout avait été transporté par ces hommes. Alors encore une fois cette question: Avoir un travail, certes à la limite du servilisme, ou pas de travail du tout? Je n'ai toujours pas de réponses...





Chaise à porteurs
Ces porteurs m'ont amené à une autre réflexion, plus générale. La Chine semble tiraillée. Je m'explique. Lorsque je vois toute cette "modernité", ces immeubles flamboyants, ces voitures neuves, ces magasins de grande marque, à Pékin comme à Nanjing et que d'un autre côté des hommes gravissent des escaliers sans fin en transportant des dizaines de kilos sur une épaule, il y a comme un grand écart qui se dessine. La Chine change mais pas de façon très hétérogène.

En bref, je suis en train de me rendre compte que cette année dans l'empire du milieu va m'apporter bien plus que des connaissances linguistiques. En fait, je fais mon premier terrain ethnologique! J'apprends à regarder autour de moi, à comprendre sans juger. Et par là même, comme j'en ai déjà parlé, je "dénaturalise" ce qui me paraissait évident, normal. Je me pose des questions, qui restent la plupart du temps en suspens, je me fais des réflexions, qui n'aboutissent souvent pas. Je ne suis encore qu'au début mais j'ai déjà l'impression d'avoir emmagasiné tellement de choses...

Et pour terminer, une dernière image de cette forêt qui, malgré tout, semble si peu naturelle... 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Kevin 03/11/2009 10:25


C'est vrai que cette dernière photo ressemble fortement à des filaments d'un matière plastique vue de très très très près.
Sinon, les photos: sublimes! Les commentaires aussi forts pertinents! Tout bon blog dis voir!! ;-) F&H


Romain Barrabas 03/11/2009 14:04


Oui mais alors de très très très très près! Pas de très très très près!!! Ahahahaaa, je joke!

Merci pour les compliments Frefreluche! F&H 


Présentation

  • : Le blog de Romain - Made in Switzer南
  • Le blog de Romain - Made in Switzer南
  • : Je m'appelle Romain, je suis Suisse et j'ai 23 ans. Après 2 ans d'étude de mandarin à l'université de Genève, j'ai décidé, avec l'aide d'une bourse, de partir une année à Nanjing (province du Jiangsu) améliorer mes connaissances linguistiques. Sur ce blog, je raconterai donc ma vie ici en Chine, mes voyages, mes réflexions, mes remarques, etc...
  • Contact

Recherche

Archives