Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 15:52

Deuxième et dernière journée dans la ville historique de Fenghuang (cliquer ICI pour lire notre première journée). Au programme, comme la veille, errer dans les rues. Le temps n’est toujours au beau fixe mais tant qu’il ne pleut pas, on ne se plaint pas.

fenghuang-2 0190-small

fenghuang-2 0181-small

Petit temple

fenghuang-2 0186-small

Entrée d'un karaoké (K吧)

fenghuang-2 0208-small

Un autre bar

fenghuang-2 0209-small

Magasin original

fenghuang-2 0205-small

Musicien

fenghuang-2 0214-small

Encore un autre bar ainsi qu'une statue plutôt original

fenghuang-2 0211-small

fenghuang-2 0226-small

fenghuang-2 0245-small


fenghuang-2 0250-small


fenghuang-2 0254-small


fenghuang-2 0252-small

Femmes qui font la lessive

fenghuang-2 0269-small


fenghuang-2 0290-small

fenghuang-2 0204-small


Futurs mariés

 

J’aimerais maintenant développer une petite parenthèse gastronomique! Depuis que nous sommes arrivés, nous avons pu remarqué que la plupart des restaurants exposait leur produit, juste à l’entrée. Là, on découvre des légumes de toutes sortes mais aussi de la viande et du poisson. Seulement, au lieu de voir de beau morceau bien découpé, ici on peut voir l’animal mort ou en tout cas deviner sans difficulté de quel partie de il s’agit. Contrairement à l’Occident, où on voit rarement le corps de l’animal, ici, le rapport à la mort semble différent. Le fait de voir des oiseaux pendus par le cou ou divers mammifères n’est pas choquant. On peut aussi voir les animaux vivants comme des poules, des faisans ainsi que des lapins. La spécialité du coin est également mise à l’honneur: la tête de porc séché. En fait, il s’agit seulement de la peau mais étendue, un peu comme si le cochon s’était ramassé à pleine vitesse un TGV!

Autre animal que l’on peut voir, moins présent mais qui mérite d’être citer: le chat. Nous avons en effet pu en voir plusieurs, pendus par le cou, pas encore dépecer. Mais n’allez pas croire, comme certains clichés le disent, que les Chinois mangent tous les chiens et tous les chats. A ce sujet, je vous conseille la lecture de cette article, écrit par une expatriée française, mariée à un Chinois (cliquer ICI). Comme vous pourrez le comprendre, le sujet fait débat. J’ai l’impression qu’ici, chien et chat sont considérés un peu comme le cheval chez nous. Certains les aiment et ne les mangeraient pour rien au monde quand d’autres les préfèrent en steak dans leur assiette…

fenghuang-2 0029-small

On lave la tête de cochon...

fenghuang-2 0307-small

...Et on fume la peau

fenghuang-2 0280-small

Sorte de raton-laveur et un autre mammifère

fenghuang-2 0279-small

Chat et volatiles

fenghuang-2 0277-small

Nous n'avons pas vraiment compris mais ça a un très bon goût de fleur!

 

Pendant notre journée, nous sommes d’ailleurs tombé sur un restaurant occidental où un golden retriever, prénommé 牛牛 (Niuniu, se prononce niouniou et signifie boeuf-boeuf!), dormait tranquillement à l’entrée de l’établissement. L’animal semblait être choyé comme chez nous, preuve en est lorsque son maître lui donnait ses médicaments avec des croquettes… Nous irons d’ailleurs nous restaurer là, principalement en raison de 牛牛 et de l’accueil chaleureux.

fenghuang-2 0217-small

牛牛 dans toute sa splendeur!

 

Encore une fois, nous passons devant les étals de l’ethnie Miao où nous craquerons pour quelques bijoux en argent, confectionnés par eux-mêmes. Ici comme ailleurs, on marchande et parfois même en utilisant notre nationalité! Lorsque vous dites que vous êtes Suisse, la première chose qu’on vous dit: 手表,手表!!! (Montre, montre!!!). Je remarque qu’un stand vend justement des montre en forme de sphère de marque Omega. La copie est évidente et encore je ne pense pas qu’un tel modèle existe. Et puis, lorsqu’on voit que la montre est “made in Swit zerland”, plus de doute possible, nous avons affaire avec un faux. Intéressé par ce gadget plutôt bien fait (montre automatique), je demande le prix. 800 RMB, me répond-on. Là, je lui explique que je suis Suisse et que cette montre en serait originaire. Je lui dis que je sais que c’est un faux donc qu’elle ne vaut pas grand chose. Après discussion, je l’obtiens pour 40 RMB, soit environ 6 frs. Le vendeur semble fâché, preuve de ma bonne affaire!

fenghuang-2 0242-small

En pleine négociation... De gauche à droite: moi-même, le couple de vendeur et un observateur indiscret ^^!

fenghuang-2 0249-small

Omega made in China

fenghuang-2 0207-small

Femme Miao en tenue traditionnelle, en train de téléphoner

fenghuang-2 0231-small

 

Dernière rencontre de la journée près de la rivière 桃 (Tao), près d’un stand de location d’habits traditionnels et militaire que l’on pouvait revêtir, en payant bien entendu, et se faire prendre en photo. Là, un père avec 3 petites filles, en tenue traditionnelle Miao, nous aborde. La discussion s’engage joyeusement. Nous nous présentons, il se présente en expliquant qu’il est dans l’informatique, habite à une trentaine de kilomètres d’ici et qu’il a pas mal voyagé en Asie. 2 des 3 filles sont les siennes, la troisième sa nièce. Ils nous demandent si nous accepterions de poser avec elles, nous acceptons mais à condition que nous puissions aussi avoir une photo! L’homme me donne son adresse e-mail et me fait promettre de lui rendre visite la prochaine fois que nous viendrons…

fenghuang-2 0257-small

fenghuang-2 0259-small

fenghuang-2 0261-small

fenghuang-2 0262-small

Nous continuons notre balade et tombons sur une vieille dame, toujours Miao, qui nous propose pour 40 RMB (négocié à 30) 40 minutes de bateau traditionnel, juste les deux. Nous acceptons et elle nous demande de la suivre. Une quinzaine de minutes plus tard, nous remarquons que nous nous éloignons de plus en plus de la ville, nous comprenons l’arnaque. La femme nous dit que si on veut faire la même “croisière” dans la ville historique, il nous en coûtera 140 RMB/personne. Pas dupes, nous déclinons l’offre et nous en allons. Nous profitons encore un peu de cette ville historique qui semble l’être de moins en moins. En effet, un peu partout, on remarque que les vieilles bâtisses ont été détruites, j’imagine à cause de l’état de délabrement, pour construire du neuf, imitation “vieux” peut-être, mais du neuf quand même...
fenghuang-2 0288-small

Prochain étape de notre voyage, 昆明 (Kunming), la capitale du Yunnan

Partager cet article

Repost 0

commentaires

guillaume 03/02/2010 13:56


T'as gouté du chat?!?


Romain Barrabas 06/02/2010 10:47


Non mais je goûterai, rien que par curiosité même si ça me fera très bizarre!


maman 02/02/2010 12:40


Bon! avec cet article, je passe un peu par tous les états d'âme! Les animaux pendus prêt à être consommés, ce Golden qui ressemble comme deux gouttes d'eau à notre chien Aïko, cette fausse montre
néanmoins très jolie et ces adorables petites filles...! Merci encore une fois de nous faire voyager et aussi réfléchir sur les différences culturelles entre les peuples de cette planète.
Bisous


Romain Barrabas 06/02/2010 10:47


C'est un plaisir! Et c'est aussi le but de déconstruire ces préjugés tenaces sur la Chine...


Letitia 01/02/2010 16:58


Hahaha l'oméga!!! Bien marchandé cela dit... Et elles sont tellement mignonnes les deux gamines!!!!!!


Romain Barrabas 06/02/2010 10:46


Merci!! Pour une fois que le fait d'être Suisse permettent d'avoir un bon prix!


Présentation

  • : Le blog de Romain - Made in Switzer南
  • Le blog de Romain - Made in Switzer南
  • : Je m'appelle Romain, je suis Suisse et j'ai 23 ans. Après 2 ans d'étude de mandarin à l'université de Genève, j'ai décidé, avec l'aide d'une bourse, de partir une année à Nanjing (province du Jiangsu) améliorer mes connaissances linguistiques. Sur ce blog, je raconterai donc ma vie ici en Chine, mes voyages, mes réflexions, mes remarques, etc...
  • Contact

Recherche

Archives