Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 11:29
J'entame ici le premier épisode d'une série qui pourrait se révéler longue. Mes cours de chinois se divisent en deux parties bien distinctes: l'une consacrée principalement à la grammaire et à la compréhension de texte, l'autre plutôt à l'écoute et à l'oral.

Ce qui nous intéresse ici concerne l'enseignant du deuxième type de cours. A défaut d'image, une rapide description s'impose. L'un de mes collègues de cours avance une vague ressemblance avec le maître incontesté du kung-fu, j'ai nommé Bruce Lee. J'ajouterais que le dit Bruce Lee aurait perdu toute sa masse musculaire et serait donc ainsi un audacieux mélange de Monsieur Jack et de la défunte star chinoise. Rajouté à cela un amour immodéré pour la figure maternelle, une lobotomie par le PCC (Parti Communiste Chinois) ainsi que toute une série de clichés et vous aurez une vague idée de qui je veux parler!

Ce professeur est sympathique, certes mais a parfois tendance à s'égarer dans des considérations, parfois surprenantes.

Il y a quelques semaines, celui-ci dit à voisin de table, d'origine lituanienne: "Vous ressemblez à Lénine... Ca vous fait plaisir?" Un peu surpris, celui-ci répond que non, pas franchement, puisque le personnage était loin d'avoir les mains propres. Continuant sur sa lancée, le professeur demande alors son sentiment par rapport à Marx. Mon voisin répond alors que le rapport est difficile à établir, Marx étant certes à la base de la politique de Lénine mais restant avant tout un intellectuel. "Et Mao alors?" Plusieurs élèves s'étant mêlés à la discussion répondent que Mao est loin d'être un saint, vu le nombre de morts qu'il a fait (par exemple: fin des années 50, début de années 60, une des plus grande famine du 20ème siècle a frappée la Chine, causant selon les estimations   entre 15 et 36 millions de morts. Pour faire simple, la politique de Mao en est l'origine.). Bon, revenons à notre histoire. Sur ce, le professeur répond simplement: "Oui mais en même temps, tout le monde fait des erreurs..."

Bon ça, c'était la plus incroyable! Mais les autres restent malgré tout intéressantes!

Aujourd'hui, nous lisons un texte où le mot retraite apparaît. Prenant la balle au bond, suit une discussion sur l'âge de la retraite où j'ai appris notamment:
- En Chine, les hommes l'ont à 60 ans, les femmes à 55.
- En Allemagne, 67 ans pour tout le monde.
- Au Japon et en Lituanie: 65 pour les hommes, 60 pour les femmes.

Puis nous arrivons à la Suisse. Là je lui dis que les hommes partent à la retraite à 65 ans pour les hommes et 64 pour les femmes. J'ai alors là droit à un vieux cliché: "Oui mais de toute façon, en Suisse, vous n'avez pas besoin de travailler, l'Etat peut vous entretenir..." Bon...

Mais notre laoshi (professeur en chinois) a des idées sur tout, y compris sur son propre pays. Il nous parle alors de la ville de Chengdu (dans la province du Sichuan) où, selon lui, les gens détesteraient travailler et préféreraient s'amuser et faire la fête.

Première salve tirée! 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

joelle 18/10/2009 10:18


j'suis contente que tu les aies reconnu tout de suite ;-)


19/10/2009 01:10


Oui moi également!


joelle 17/10/2009 17:33


ouah ! quel long article (toujours intéressant je l'avoue)! alors s'il ne fallait revenir que sur un point : super de voir tes parents & Co à tes côtés sur la photo :-)


18/10/2009 07:29


Oui ça faisait quand même un bon moment que je les avais pas vu mais dès qu'ils sont arrivés à l'aéroport, c'était comme si on s'était quitté 1 jour! 


Serge le papa et Isabelle la maman 13/10/2009 18:53


Il est clair que ce prof tu devrais l’inviter en suisse….
Car s’il n’a jamais voyager c’est normal qu’il pense de cette façon….
Concernant le travail en suisse….. demande lui quel est la part d’impôts et d’assurances maladie qu’il doit payer en chine ?
Informe-le qu’en suisse c’est approximatif 35 à 45% du salaire
Le taux de chômage est un des plus bas d’Europe avec moins de 5%


14/10/2009 10:12


Mais pour l'inviter en Suisse, il devrait d'abord avoir l'accord de sa maman ce qui ne risque pas d'être simple! Et tu sais, comme je l'ai dit, il ne connaît que les gros clichés que le PCC a bien
voulu laisser filtrer. Mais bon, je veux bien me lancer mais d'abord dis moi comme dire: impôt, assurance maladie, taux de chômage!!!


Kevin 13/10/2009 17:40


Il me plaît bien ton prof. C'est qqun de sage, incontestablement!^^ Demande-lui ce qu'il pense des magasins ouverts les dimanches, ainsi que de la vente d'alcool dans les supermarchés, et encore
s'il a une opinion sur l'affaire Dreifuss (je parle de Ruth, évidemment) en Suisse et si elle était une bonne conseillère fédéral?
Haaaa qu'elle chance tu as d'avoir des gens comme ça autour de toi pour t'enseigner!


14/10/2009 01:17


Oui, il est délicieux mais certainement pas aussi gracieux que toi, cela va sans dire! Cependant, sache qu'on ne soumet pas de sujet à ce grand sage des temps modernes (comme Simon Monceau
d'ailleurs, déjà cité dans l'article sur le Graal gustatif), mais que c'est lui qui sélectionne soigneusement ses sujets. Mais concernant madame Dreifuss, tout ce que je peux dire, c'est qu'en plus
d'être une erreur grammaticale (on dit drei Füsse), c'en est également une de la nature.


Présentation

  • : Le blog de Romain - Made in Switzer南
  • Le blog de Romain - Made in Switzer南
  • : Je m'appelle Romain, je suis Suisse et j'ai 23 ans. Après 2 ans d'étude de mandarin à l'université de Genève, j'ai décidé, avec l'aide d'une bourse, de partir une année à Nanjing (province du Jiangsu) améliorer mes connaissances linguistiques. Sur ce blog, je raconterai donc ma vie ici en Chine, mes voyages, mes réflexions, mes remarques, etc...
  • Contact

Recherche

Archives