Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 11:17

Pour ce premier jour de la semaine, nous nous sommes rendu à Yabuli, la plus grande “station de ski” de Chine. 9 remontées mécaniques, 11 pistes… A priori rien d’exceptionnel mais l’idée de pouvoir goûter au plaisir de snowboarder en Chine a été la plus forte!

 

Afin d’éviter tous tracas, nous sommes passés par une agence de voyage située dans un bon hôtel de 哈尔滨 (Haerbin). Nous avions le choix entre deux offres qui comprenaient le transport, les repas, la location des snowboards et des boots, les remontées mécaniques ainsi qu’une nuit sur place: l’une a un peu plus de 850 RMB, l’autre à environ 700 RMB. Nous choisissons la deuxième option et décidons de skier également le deuxième jour, ce qui nous fait un total de 1150 RMB/personne, soit environ 175 frs. 

 

A 6h10, nous nous rendons au lieu de rendez-vous ou un mini-bus nous attend. Quelques hôtels plus tard, nous sommes 23 pour 20 places assises. Petite tension, surtout de la part d’une dame au manteau rose qui fait entendre bien fort qu’elle refuse de s’asseoir sur les sièges d’appoint. La guide tente tant bien que mal de régler la situation mais en vain. Nous attendons donc 1 heure afin qu’un bus, plus grand, vienne nous prendre.

Arrive le bus tant espéré mais qui ne compte que 21 places assises… Bien heureusement, la dame au manteau rose trouve une place “normale”.

25-et-25.01.2010 0301-small

Arrêt pipi

25-et-25.01.2010 0305-small

notre "bus polaire"!!!

 

4 heures plus tard, le bus s’arrête. Nous imaginons être arrivés. Et bien non, la guide voulait simplement nous montrer un départ de télécabine. Photo photo puis nous remontons afin d’aller dîner. Là, nous mangeons ce qui sera je pense notre pire repas des vacances. Insipide, mal cuisiné, enfin bon, on ne va pas chipoter! A la fin du repas, Justine et moi sommes redirigés, étant les seuls à rester une nuit sur place. Quelques minutes de voiture puis nous arrivons dans un énorme hall, plein à craquer qui s’avère être en fait le lieu de location du matériel de glisse. Résultats, des boots des années 50 pour moi, des à moitié-cassés pour Justine et deux snowboard très rayé et ayant apparemment déjà bien vécus… Nous recevons nos pass et sortons prendre le premier télésiège. Il fait froid, très froid, les pistes semblent complètement gelées et notre matériel semble vraiment très limite. Arrivé au sommet, nous entamons notre première descente. Aucun plaisir pour cause de piste trop peu pentue et gelée, mais surtout qu’à chaque virage, nous avions l’impression que nos fixations allaient lâcher… Nous continuons malgré tout et reprenons la même remontée. Depuis là, nous décidons de prendre un peu d’altitude en prenant un télécabine. Mais surprise, les gens qui attendent n’ont ni ski ou snowboard… Bizarre, bizarre. Lorsque le personnel voit que notre matériel de glisse, il nous fait un grand non, nous expliquant que le reste de la station est fermé à cause d’une compétition. En résumé, une seule piste dont le niveau de difficulté doit égaler celle du jardin des neiges…

25-et-25.01.2010 0312-small

Le hall de location du matériel de glisse

25-et-25.01.2010 0311-small

On l'a fait!!!

 

Plutôt remonté, je contacte notre guide en demandant des explications. Elle m’explique qu’elle n’était pas au courant. Bon, ça c’est dit! Je lui annonce alors que dans ces conditions, ça ne vaut pas le peine de rester dormir sur place et de skier le lendemain. Finalement, elle accepte que nous rentrions le jour même.

25-et-25.01.2010 0317-small

En attendant que l'on vienne nous récupérer, petite théière de thé pomelo-fraise... "Le meilleur thé du monde" selon Justine... 58 RMB (= très très cher)!!!

DSC04971-small

Sur le chemin du retour

DSC04975-small

Le lendemain, je retourne à l’agence de voyage, bien décidé à me faire rembourser. J’arrive et explique ma situation. Là, on me dit que personne dans l’agence n’était au courant de cette compétition et que malgré tout, pour ce que nous avions payé, nous n’avions accès qu’à cette piste même pas notée bleue! Etonnement, d’autant plus que je lui avais dit que nous avions tous les deux un bon niveau. Là, elle m’explique qu’un “bon niveau” est égale à la difficulté de la piste à laquelle nous avons eu accès!!! Incompréhension, discussion…

 

En fait, je comprends qu’il s’agit là d’une grosse incompréhension! En Chine, nous n’avons pas un bon niveau mais plutôt le statut de, je cite, 运动员,c’est-à-dire d’athlète! Finalement, je ne récupérerai que 700 RMB sur les 2300 RMB.

 

Moralité, nous déconseillons à toute personne qui souhaiterait aller skier en Chine. Bien que notre agence soit tout à fait sérieuse, il est évident qu’elle ne savait absolument pas de quoi ils parlaient. De plus, une fois sur place, à moins que vous ayez vos propres skis, ne comptez pas trouver du bon matériel (ou alors cela vous coûtera très cher). D’un autre côté, comment les blâmer! Pour les Chinois, aller à Yabuli permet avant tout de se faire prendre en photo, une paire de lattes aux pieds, en position de schuss! Preuve en est, le petit studio de développement de photos dans le hall de location de ski. En somme, on ne va pas skier, on fait “pour de faux”, histoire d’avoir une belle photo à montrer à la famille!

 

Il faudra peut-être encore attendre quelques années pour retrouver ce à quoi nous nous attendons dans nos bonnes vieilles Alpes suisses!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

yannick 15/06/2011 16:11


tout du moins peut-on espérer que l'arrivée du Club Med l'an dernier garantisse un meilleur service autour des pistes, et finisse par drainer/former une clientèle plus venue pour le ski que pour
les photos du ski.
Même si bien sûr on ne refera pas les Alpes...

Tu vivais à Harbin à cette époque ?


yannick 15/06/2011 16:05


Merci pour ce partage fort complet.
Je vais peut-être aller habiter à Mudanjiang, près de Yabuli, et nourrissais - hélas - certains espoirs (modérés) vis-à-vis de cette station de ski... espoirs bien douchés par cette lecture !
Espérons que ça change en moins de 5 ans quand même !


Romain Barrabas 15/06/2011 16:07



Salut Yannick,


Très franchement, même 5 ans après, je n'espérerais pas plus! Maintenant sait-on jamais, les Chinois vont si vite!



Présentation

  • : Le blog de Romain - Made in Switzer南
  • Le blog de Romain - Made in Switzer南
  • : Je m'appelle Romain, je suis Suisse et j'ai 23 ans. Après 2 ans d'étude de mandarin à l'université de Genève, j'ai décidé, avec l'aide d'une bourse, de partir une année à Nanjing (province du Jiangsu) améliorer mes connaissances linguistiques. Sur ce blog, je raconterai donc ma vie ici en Chine, mes voyages, mes réflexions, mes remarques, etc...
  • Contact

Recherche

Archives