Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 05:21

(cliquer ICI pour lire la première journée)

Cette deuxième journée commença par 1h30 de car. Encore une fois, je ne savais absolument pas où nous allions, mais j’espérais cette fois-ci ne pas avoir les mêmes mauvaises surprises de la veille. Heureusement, les deux sites que nous visiterons seront très intéressants et foncièrement différents l’un de l’autre.

Première destination, un endroit plutôt étrange. Non mentionné dans mon guide, j’avoue que je ne suis toujours pas très au clair sur l’objectif de cet endroit. En arrivant, un panneau indique qu’en septembre 1903 débuta la construction du premier pont ferroviaire enjambant le fleuve Jaune qui entra en opération en avril 1906. En 1952, Mao vient faire une inspection du dit pont. Par la suite, le pont fut détruit (pas certain) mais on décida d’ériger un monument en souvenir de cette construction…

 

Voilà pour la raison du monument. J’avoue que celle-ci me paraît légère surtout par rapport à la grandeur, presque à la mégalomanie de cette construction-souvenir.

 

Il s’agit en fait d’une immense place, toute de dalles vêtue. A la droite, une pyramide incomplète sur laquelle trône un grosse vasque qui permet de planter des bâtons d’encens. A gauche, sur la colline qui domine le site, une monumentale statue de pierre représentant deux visages dont l’un, le premier empereur de Chine (cliquer ICI pour lire l’article concernant son mausolée). Egalement, deux gros cylindres bleus qui sont en fait des haut-parleurs diffusant une musique d’ascenseur dans tout le site. Voilà pour le principal. 

 DSC07278-small

 

DSC07279-small

 

 

DSC07333-small

Détail de la pyramide

DSC07326-small

Au sommet de la pyramide

DSC07328-small

 

Un pont ferroviaire, depuis la pyramide. Maintenant, est-ce l'ancien pont ou un nouveau, je ne sais pas!

DSC07286-small

Haut-parleur

DSC07294-small

 

DSC07301-small

 

Peut-être du à des a priori, j’ai trouvé cette place très communiste. Je ne saurais expliquer clairement pourquoi mais j’aurais bien vu le même endroit en Corée du Nord. Je sais pas, peut-être est-ce dû à cette “pureté écrasante”. Tout est clair, tout est net mais dégage en même temps un sentiment de puissance disproportionnée.

 

La visite continue par la visite de “l’espace de la calligraphie moderne”. En fait, un jardin où les plantes sont en parties remplacées par des stèles sur lesquelles on peut admirer différents styles de calligraphie.

 DSC07309-small

 

DSC07313-small

Le caractère du tigre,  虎, modifié (2010 est l'année du tigre en Chine)

DSC07322-small

 

Nous reprenons la route et, après le dîner, nous dirigeons vers le site du temple de Shaolin. Vous avez sûrement tous entendu parler de ces moines qui pratiquent le kong-fu dont il cultive l’art et la pratique, encore aujourd’hui.

 

L’arrivée sur le site nous met direct au parfum: nous entrons dans un haut lieu du tourisme chinois. Il est bien difficile de se dire, à la descente du car, que l’on va visiter un temple, encore en activité, entourée d’ 武术学院 (écoles d’arts-martiaux). Pour s’orienter, pas de difficulté, il suffit de suivre la colonie de touristes qui s’avancent. Sur chaque côté, jusqu’à l’entrée à proprement dite, des adolescents tiennent des drapeaux colorés. On passe vers un ensemble de bâtiments abritant principalement des échoppes de souvenirs puis on s’arrête sur les bords d’une place dégagée. Là, une musique épique retentit et nous avons le droit à un petit avant-goût de kong-fu. Même si le spectacle semble bien rôdé, on ne peut s’empêcher d’admirer la force, la puissance et l’agilité de ces moines. Une fois terminé, passé les portiques de sécurité, on entre.

 DSC07346-small

Sur le chemin de l'entrée

DSC07355-small

Rien qu'avec ce panneau, on sent déjà l'endroit, très, mais alors très touristique!

DSC07369-small

Un vieil homme et un enfant

DSC07374-small

 

Premier arrêt à ce que je croyais être le temple mais qui n’avère être en fait une construction uniquement destinée aux représentations d’arts-martiaux. Comme avant un concert, on se presse devant les portes et puis, à l’ouverture, on s’engouffrent en courant pour trouver une bonne place. Là, l’aspirateur à RMB se remet en marche et on propose pour 20 RMB de se faire tirer le portrait avec les moines en position de combat. Alors que j’imagine cette activité faire un bide en Occident, elle le plein avec par exemple, sur mes 4 amis coréens, 3 qui ont payé pour se faire photographier. 

Encore une fois, la représentation est plutôt impressionnante. Au milieu du spectacle, on propose à 3 spectateurs “d’apprendre” quelques mouvements. J’avais déjà expérimenté ça à Hong-Kong (cliquer ICI) et à Nanjing (cliquer ICI) mais j’en suis toujours surpris: le public chinois est très bien éduqué! Tout le monde rit et s’étonne en même temps… Pas de voix discordante. Comme si la masse devenait une personne - aucune “dissonance”!

 DSC07380-small

      Armée...de touristes

DSC07391-small

Un étalage pour touristes avec katana, colliers, ... Tout semble bon marché mais les prix sont loin de l'être!

DSC07434-small

Le bâtiment des représentations

DSC07402-small

Une de mes amies coréenne qui prend la pause (au centre)

DSC07409-small

Pendant la représentation

DSC07419-small

 

DSC07427-small

En sortant de la représentation, des étudiants s'entraînent...ou font le show, à choix!

DSC07435-small

En passant devant une école d'arts-martiaux

DSC07441-small

Téléphone public bouddique!

Après une demie-heure de démonstration, il est temps de visiter le temple des moines Shaolin. Incendié pour la dernière fois en 1928, le temple a été bien souvent pris pour cible pendant les guerres. Il faut savoir que ces moines ne pratiquaient pas les arts-martiaux pour épater la galerie mais étaient des guerriers, toujours du côté des gentils, ça va de soi!

 

Malgré cela, c’est un des plus beaux temples bouddhiques qu’il me fut donné de voir. Même si la plupart, voire peut-être la totalité des bâtiments ont été rénovés, il règne là quelque chose d’authentique. Peut-être est-ce dû aux vieux arbres, aux antiques stèles, mais on oublie qu’on est dans un lieu touristique. Le temple, enfin, les temples sont beaux, variés et il y toujours quelque chose de nouveau à voir.

 DSC07447-small

      A côté du temple

DSC07454-small

Allée dans le temple avec des fleurs de lotus sculptées

DSC07460-small

 

DSC07461-small

Stèle

DSC07463-small

 

DSC07465-small

 

DSC07466-small

Détail d'une stèle

DSC07473-small

A l'intérieur d'un temple

DSC07487-small

Dans la partie supérieure du temple, interdite aux touristes, des moines chantent

 

Les voilà en vidéo!

DSC07490-small

 

DSC07491-small

 

DSC07496-small

 

DSC07497-small

Après le monastère, direction un cimetière très spécial: une forêt de pagodes (少林寺塔林). 246 de ces édifices composent cet étrange ensemble qui évoque, comme son nom l'indique, une forêt. Elles-mêmes incluses dans une véritable forêt, j'ai trouvé cet endroit vraiment unique. Chacune des pagodes qui s'y trouve a été édifiée en l'honneur d'un moine décédé, pour la plupart du temps illustre. Les formes varient et on ne tombe ainsi jamais dans la répétition, malgré la quantité et la grandeur du site.

 

DSC07504-small

 

DSC07508-small

Construite en 1121, cette pagode. Appelée la "pagode commune", elle se distingue des autres car elle a été construite pour un moine "normal" (donc pas un grand maître). Pendant la dynastie des Song (960-1279), c'est d'ailleurs la seule pagode qui a été construite. On peut donc penser qu'elle fut utiliser à plusieurs reprises pour des célébrations, que ce soit pour des moines célèbres ou non.

DSC07510-small

Voilà la plus ancienne pagode du site qui date de 791. Elle a été érigée pour en l'honneur du maître Fawan qui, sur ses 76 années de vie, en a passé 57 dans la vie monastique.

DSC07513-small

DSC07514-small

 

DSC07515-small

 

Sur le chemin du retour, des jeunes gens s’entraînent. Interdiction formelle de prendre des photos mais je réussirai quand même à en prendre une, de très loin! Impressionnant de voir ces centaines d’adolescents (je n’ai pas vu de filles) s’entraîner, tous ensemble, exécutant de concert les mêmes mouvements…

DSC07527-small

Les "tâches" rouges que l'on peut voir sont en fait les étudiants...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Rose 04/05/2010 18:57


Merci Romain pour ce très intéressant et documenté reportage. Les photos sont superbes.
Bonne continuation.


Romain Barrabas 08/05/2010 06:36



Bonjour Rose,


Grand merci pour ce commentaire et je vous dis à une prochaine!



joelle 01/05/2010 15:42


y fait peur l'espèce d'hulk boudhiste !!! ;-)


Romain Barrabas 04/05/2010 11:27



Ah ben on rigole pas avec le bouddhisme hein, c'est du sérieux!!



maman 01/05/2010 08:51


Trop beau ce monastère...J'aurais vraiment aimé le visiter!Ouah la chance que tu as! Alors que j'étais déjà embarquée, la vidéo c'était juste la cerise sur le gâteau...!
Merci pour ce beau moment!
becs


Romain Barrabas 04/05/2010 11:26



Ahaa, c'est pour ça que je l'ai mise à la fin ^^, ça faisait une jolie conclusion!



Présentation

  • : Le blog de Romain - Made in Switzer南
  • Le blog de Romain - Made in Switzer南
  • : Je m'appelle Romain, je suis Suisse et j'ai 23 ans. Après 2 ans d'étude de mandarin à l'université de Genève, j'ai décidé, avec l'aide d'une bourse, de partir une année à Nanjing (province du Jiangsu) améliorer mes connaissances linguistiques. Sur ce blog, je raconterai donc ma vie ici en Chine, mes voyages, mes réflexions, mes remarques, etc...
  • Contact

Recherche

Archives