Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 08:37

13 décembre.

Pour nous, un jour comme les autres. Pour les Nankinois, une date que personne n'ignore puisque chaque année depuis 72 ans, on commémore le fameux 南京大屠杀, littéralement le "grand massacre de Nankin" mais plus communément nommé le "massacre de Nankin" ou le "viol de Nankin".

Le 13 décembre 1937, l'armée japonaise va causer la mort de 100'000 à 430'000 Chinois (les autorités chinoises retiendront le nombre de 300'000) et ce en 6 semaines. Je ne vais pas m'aventurer sur la relation tumultueuse qu'ont entretenue la Chine à le Japon. Sachez seulement que depuis quelques années déjà, l'armée japonaise avait débarqué sur le sol chinois et prenait progressivement le contrôle de plusieurs régions, à commencer par la Mandchourie.
DSC04350-small

J'ai trouvé intriguant le fait de voir beaucoup de croix  au sein du mémorial comme celle-ci qui indique les dates du massacre... Est-ce parce que c'est un symbole de mort, dépassant ainsi la cadre du christianisme?
 

Accompagné de Jorian (un ami holandais) et de deux amies japonaises (histoire de faire les choses en ordre), nous sommes donc arrivé, ce matin du 13 décembre, au lieu-dit. De longues files d'attentes patientaient mais heureusement, nous n'avons attendu qu'une quinzaine de minutes. En même temps, l'entrée était libre, ce qui nous a relativement surpris, habitués à sortir le porte-monnaie à tout-va à chaque visite!
DSC04352-small

Des gerbes de fleurs jaunes et blanches, une énorme banderole noire qui nous rappelait l'importance de cette date, le ton était donné. Sur la droite, une scène avait été aménagée et des acteurs rejouait le passé: costumes d'époques, décors plutôt morbides, cris, pleurs, on s'y serait cru. C'est d'ailleurs une impression qui ne me quittera pas durant cette journée: cette mise en scène permanente.
DSC04360-small

DSC04372-small

Les Chinois...

DSC04373-small

...et le Japonais (à gauche)

DSC04378-small

Et puis la lecture d'un texte (auquel je n'ai malheureusement rien compris...)...

DSC04381-small

...toujours avec cette symbolique chrétienne...


Durant toute la visite du mémorial, je serai partagé entre cette réalité -  crue et violente - et cette mise en scène, cette théâtralité. Spécialement lors de la visite du musée, j'avais l'impression de me balader dans un décor de cinéma: les bâtiments reconstitués, les mannequins, l'éclairage, tout donnait une impression d'irréalité. Pourtant, les photos montraient bel et bien des cadavres, des exécutions, les conditions de vie mais il y avait comme un petit quelque chose qui faisait que je n'arrivais pas à y croire... Et pourtant, ce n'est pas faute de preuves! La plus concrète: les squelettes, toujours dans la fosse, tordus, parfois pas entier.
DSC04383-small

Dans le musée. Malheureusement, il était interdit de faire des photos... Mais j'ai malgré tout réussi à en prendre quelques-unes... Là, certainement les visages de victimes dans une ambiance très fantastique.

DSC04384-small

Noms des victimes

DSC04387-small

En sortant du musée

DSC04389-small

Victime...

DSC04393-small

DSC04395-small

300000... On ne peut pas le louper, il est partout.

DSC04396-small

Sur le chemin du "Charnier aux 10'000 cadavres"

DSC04399-small

Juste devant: un autel et sur les côtés les noms des victimes

DSC04401-small

Car le mémorial est également un lieu archéologique puisqu'on y trouve deux fosses remplies d'ossements, l'une dans le musée et l'autre dans le "Mass Grave of 10'000 Corpses" (Le "Charnier aux 10'000 cadavres)". Au début, j'étais persuadé que c'était des faux, ne pouvait imaginer une exposition si morbide, si crue de ce qui s'y était passé. Et pourtant, tout est vrai. Je reste malgré tout surpris, imaginant que les familles auraient peut-être souhaiter donner une sépulture décente aux victimes.
DSC04406-small

Clichés pris dans le "Charnier aux 10'000 cadavres"

DSC04412-small

DSC04414-small

DSC04418-small

Pliages de papier japonais. Une des Japonaises qui était avec moi m'a dit que c'était une manière de montrer ses regrets, sa tristesse, un peu comme avec les fleurs pour nous (suivant l'occasion!)
 

La visite se termine par une statue, monumentale, représentant la paix (和平): 30 mètres de haut pour les 300'000 morts.
DSC04420-small

Encore un autel


DSC04428-small

La statue de la paix (和平)

DSC04429-small


DSC04431-small

Précisons pour terminer qu'il existe une polémique autour de cet événement. Le gouvernement japonais ne s'est en effet toujours pas excusé officiellement au peuple chinois. On peut citer notamment cette polémique autour de manuels scolaires japonais qui résumaient le massacre à une note de bas de page où celle du premier ministre Koizumi (2001-2006) allant se recueillir au temple Yakusuni, à la mémoire des guerriers japonais, criminels de guerre compris. Quand aux Japonaises qui étaient avec moi, lorsque j'ai demandé à l'une d'elle ce qu'elle en pensait, la réponse était clair, une certaine tristesse...

C'est peut-être pour cette raison que le mémorial m'a paru à la limite du théâtral. Le gouvernement chinois a construit ce lieu évidemment comme un lieu de recueillement, un témoin du passé mais également comme un outil de propagande, un outil politique. Le message s'en trouve donc modifié.

Partager cet article

Repost 0
Published by Romain Barrabas - dans Jiangsu (Nanjing)
commenter cet article

commentaires

joelle 19/12/2009 14:27


pfff 300'000 morts en 6 semaines ... quelle horreur ...


Romain Barrabas 19/12/2009 16:01


Tu l'as dit... Il y avait une partie dans le musée où l'on entendait le bruit d'un goutte toutes les 12 secondes... Donc oui, ça fait vraiment, vraiment beaucoup!


gilbert hirschi 19/12/2009 01:29


C'est en voyageant qu'on grandit. Merci de nous donner à partager. En ce moment, nous devrions être en Chine en compagnie de deux musiciens.Ayant dû renoncer au dernier moment, votre blog est une
cadeau pour nous!

Tant qu'il y aura des hommes sur terre, il y aura des menteurs, des voleurs, des assassins.

Heureusement qu'il y a des artistes dont l'art ne peut mentir et qui véhiculent de vrais messages au contraire des historiens à la solde de dirigeants pourris qui n'ont aucune vergogne.

Mais attention, l'angélisme n'a pas sa place sur terre et porte trop souvent à pratiquer la politique de l'autruche.
Bonne continuation.


Romain Barrabas 19/12/2009 15:58


Et bien content de pouvoir faire voyager les gens rien qu'avec mes textes et mes photos!

C'est certain que sur notre planète, ce n'est pas "Alice au pays des Merveilles" tous les jours... Par contre, je suis pas certain que les historiens soit forcément mauvais et les artistes bons! Il
y a bien des artistes très engagés, que ça soit pour le bon ou le mauvais... Et pour le cas du négationnisme au Japon, bien que je ne sois absolument pas un spécialiste, je ne pense pas que ça soit
la faute des historiens mais plutôt d'un gouvernement qui, pour pleins des raisons, n'arrive pas à s'excuser d'une manière officielle. Tous les Japonais avec qui j'ai pu en parler ressentent en
tout cas une tristesse par rapport à cet événement...

On peut aussi penser au génocide arménien qui n'a toujours pas été reconnu par la Turquie... Bref, il y a encore du boulot!

Sinon je vous souhaite la bienvenue sur mon blog! 


Tristan Barrabas 16/12/2009 15:17


J'ai lu quelque-part que l'histoire du massacre de Nankin a été en partie fondée sur des témoignages truqués par des Occidentaux qui faisaient passer les criminels de guerre japonais pour de
pauvres boucs émissaires, morts en martyrs, souvent comparés au Christ que l'on a crucifié pour qu'il rachète ses fautes. Pourquoi une telle comparaison... Allez savoir pourquoi?

Cela explique peut-être ces croix et représentations de la mort du Christ qui étaient assez suspectes durant ta visite.


Romain Barrabas 17/12/2009 07:05


Oui mais pourquoi les Chinois auraient représentés les Japonais en martyrs puisque selon eux c'est des coupables! En l'occurrence, dans ce mémorial, c'est les Nankinois les martyrs! Donc les
mystère des croix n'est toujours pas résolu!


maman 15/12/2009 20:29


Article qui m'a pris aux tripes...les photos sont très "parlantes"! On sent planer la mort...


Romain Barrabas 16/12/2009 08:57


Ah ben ça pour parler, je crois que ça ne peut pas être plus clair, surtout celles des squelettes!


papa 15/12/2009 20:22


cela permet à nos descendants de ne pas oublier et de ne pas faire la même chose


Romain Barrabas 16/12/2009 08:58


Exact. Mais le problème arrive quand on mélange ça à du politique...


Présentation

  • : Le blog de Romain - Made in Switzer南
  • Le blog de Romain - Made in Switzer南
  • : Je m'appelle Romain, je suis Suisse et j'ai 23 ans. Après 2 ans d'étude de mandarin à l'université de Genève, j'ai décidé, avec l'aide d'une bourse, de partir une année à Nanjing (province du Jiangsu) améliorer mes connaissances linguistiques. Sur ce blog, je raconterai donc ma vie ici en Chine, mes voyages, mes réflexions, mes remarques, etc...
  • Contact

Recherche

Archives