Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 15:13

Hier matin, je retrouve mes amis commerçants (cliquer ICI et LA) du quartier de Fuzimiao (cliquer ICI et LA). Petite remise en contexte. J'avais rencontré lors d'un souper le patron de deux boutiques. Comme je suis blanc, il pense instinctivement que ma langue maternelle est l'anglais. Je le corrige mais il me demande malgré tout si j'accepterais de donner des cours d'anglais à son fils. Ne manquant pas une occasion pour connaître mieux les Chinois, j'accepte. La première "leçon" fut un vrai fiasco puisque l'enfant, âgé de 7 ans, était plutôt effrayé par moi et n'acceptait que de me parler en chinois.

Deuxième essai hier matin. La mère nous laisse seule et grande surprise, il accepte de dire quelques phrases simples dans la langue de Shakespeare, sans laisser toutefois tomber le chinois qui reste la langue la plus parlée pendant ces quelques instants. Une vingtaine de minutes plus tard, la mère revient, accompagnée d'une autre dame et de sa fille. Apparemment, la famille Cheval (nom de famille des commerçants: 马 qui signifie "cheval") a fait de la pub autour d'elle! La petite, prénommée 一凡 (Yifan mais se prononce Yifanne), âgée de 7 ans et demi, ne semble pas du tout gênée et commence directement à me parler en anglais...

Les deux mamans nous laissent quelques minutes et puis je suis invité à aller visiter la 中华们, littéralement la "Porte de Chine". Comme je vous l'ai déjà mentionné dans un article précédent (cliquer ICI), Nanjing fut la capitale de l'Empire chinois deux fois: sous les Tang du Sud (937-975) et sous les Ming (1368-1644). Sous cette dernière, un mur d'enceinte de plus de 33 km fut construit entre 1866 et 1886 par l'empereur Zhu Yuanzhang qui n'est rien d'autre que le premier empereur de la célèbre dynastie. A l'époque, elle était tout simplement la plus grande fortification de ce type dans le monde et reste la plus grande de Chine encore aujourd'hui même si elle a perdu un tiers de sa longueur.

Percé de 13 portes, la "Porte" Zhonghua est la plus monumentale. Je mets porte entre guillemets parce que cet endroit est loin de se limiter à une porte d'entrée et de sortie. Il s'agit plutôt d'une caserne qui pouvait accueillir jusqu'à 3000 hommes. Couvrant une superficie de 15'168 mètres carrés, elle est la plus grande construction de ce type en Chine.

Aujourd'hui, la caserne reste imposant mais fut malheureusement amputée des bâtiments qui la surmontaient, dont le plus grand fut détruit en 1937 par les Japonais, à la période du tristement célèbre massacre de Nankin (cliquer ICI). Malgré tout, l'endroit vaut le coup d'oeil, ne serait-ce-que pour apercevoir de près cet imposant mur d'enceinte, qui n'égale pas la Grande Muraille (cliquer ICI) mais qui mérite quand même le détour!

DSC08491-small

      Une maquette du site, tel qu'il était à l'origine. Comme je vous l'ai expliqué, les bâtiments ont tous été détruits...

DSC08483-small

L'entrée

DSC08488-small

Dernière cour intérieur avec sur la droite, une rampe d'escalier. Celui-ci a été construit spécialement pour fluidifier la visite.

DSC08510-small

      Le point culminant de la caserne, sans le bâtiment qui fut détruit en 37

DSC08512-small

Autre point de vue

DSC08493-small

A l'intérieur d'une des 27 alcôves que comptent le site. Elles abritaient à l'origine les soldats, aujourd'hui des expositions où comme ici, un temple   

DSC08514-small

Le fils des commerçants de Fuzimiao (dont j'ai oublié le nom) et Yifan

DSC08496-small

Vue d'une portion du mur d'enceinte en arrière-plan    

DSC08501-small

Sur l'esplanade qui domine le site

DSC08504-small

      Une autre portion d'enceinte...

DSC08505-small

      Yifan et moi-même!

DSC08511-small

 

DSC08515-small

 

Si j'ai bien compris, sur chaque brique, on retrouvait le nom de celui qui l'avait fabriqué ainsi que celui qui l'avait posé. Si il y avait un problème, on savait trouvé le coupable et...lui trancher la tête...

DSC08524-small

      Une cour abritent également deux jardins à bonzaï

DSC08525-small

La visite terminée, nous retournons en direction de Fuzimiao pour aller manger. En chemin, nous nous faisons halte à la 学习房, autrement la chambre d'étude de Yifan. Etonné, je demande la raison de cet endroit. Sa mère m'explique que leur habitation est trop loin de l'école de Yifan donc la famille a pris la décision de louer ou acheter (je n'ai pas demandé) une chambre d'étude pour la petite qui l'habite avec sa mère du lundi au vendredi. J'imaginais une petite chambre, me voilà dans un petit appartement tout confort, décidément, faire du commerce rapporte beaucoup, en comparaison de la petite discussion que j'avais eu avec ma professeur d'écoute (cliquer ICI). Dans la chambre de Yifan, je découvre un étrange instrument de musique: le guzheng.

Je suis certain que vous avez déjà entendu le son de cet instrument de la famille des cythares (on dit merci Wikipédia) que l'on associe assez vite à la musique dite traditionnelle chinoise. Sans que j'ai à lui demander, Yifan colle au bout de certains des doigts de sa main droite des petites plectres puis s'asseille face à son instrument. Elle règle seul son gucheng et puis nous fait deux morceaux. Franchement, j'ai été soufflé! Je ne suis pas très fan de ce type de musique mais voir cette petite fille, concentrée, faire un morceau qui m'a semblé parfait, en plus par coeur, y'a de quoi être touché!

Après cette représentation, je suis invité à manger dans un restaurant où on choisit soi-même plein de petites spécialités. Les deux femmes ont commandées bien plus qu'il n'en fait mais on emportées les restes dans des doggy-bags. Une très bonne journée donc et je devrais normalement remettre ça ce week-end!

DSC08527-small

      Annonce pour des achats ou loctations d'appartements

      Yifan et son gucheng. Pour la précision, elle en joue depuis 4 ans (elle a 7 ans et demi...)

DSC08533-small

Ses partitions et une boîte sur laquelle figure le drapeau suisse, ça ne s'invente pas!    

DSC08537-small

Une partie de notre repas avec entre autres de la langue de canard (au centre en bas de l'image, ce qui ressemble à des calamars), du 盐水雅 (Canard à l'eau salée, une spécialité de Nanjing) juste à la droite des langues et à droite, à côté des concombre, le fameux et redoutable 臭豆腐, traduisez le "tofu qui pue", une autre spécialité de la ville mais qu'on retrouve un peu partout en Chine. Moi je trouve ça vraiment très difficile à manger, ayant d'avantage l'impression de manger un morceau de vomi cuisiné que de la nourriture! Nouveau choc culturel, Yifan et l'autre enfant l'ont classés parmi leurs plats préférés!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Romain Barrabas - dans Jiangsu (Nanjing)
commenter cet article

commentaires

Letitia 01/06/2010 17:57


Ah ah ah! Justine t'a raconté l'histoire du jujube-jujupe!!!! Mythique!!! bisous justine ^^


Romain Barrabas 02/06/2010 05:44



Elle est trop fort ma copine^



Cédric 01/06/2010 11:22


Tu m'en donneras des nouvelles :)


Romain Barrabas 02/06/2010 05:43



Promis!



Cédric 01/06/2010 11:03


Oui, le goût de la viande est extra. Le problème c'est que la plupart du temps, le français n'aime pas ronger les petits os...


Romain Barrabas 01/06/2010 11:13



Bon alors j'vais mettre mes préjugés de côté et ce soir ou demain, un cou d'canard y passe!!



Cédric 01/06/2010 10:44


La langue de canard, ça vaut pas le cou de canard frit au huajiao :)


Romain Barrabas 01/06/2010 10:45



Mais j'en doute pas un seul instant! Mais la tête de canard c'est aussi très bon par ailleurs!


Pour ce qui est du cou, y'a plein d'endroits près de l'uni qui en vendent mais j'avoue, j'ai pas encore eu le courage... Franchement, c'est bon?



Serge le papa de Romain 31/05/2010 21:29


I'm very happy to hear that you give English lesson to young people and as Leticia said, the girl’s looking very smart…
And to finish my comentary I say Hello to Justine
....happy to see you again...
bye your dad


Romain Barrabas 01/06/2010 09:45



Ben allé, on est généreux, hello à tout l'monde! 



Présentation

  • : Le blog de Romain - Made in Switzer南
  • Le blog de Romain - Made in Switzer南
  • : Je m'appelle Romain, je suis Suisse et j'ai 23 ans. Après 2 ans d'étude de mandarin à l'université de Genève, j'ai décidé, avec l'aide d'une bourse, de partir une année à Nanjing (province du Jiangsu) améliorer mes connaissances linguistiques. Sur ce blog, je raconterai donc ma vie ici en Chine, mes voyages, mes réflexions, mes remarques, etc...
  • Contact

Recherche

Archives