Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 12:09

Il y a quelques jours, petites discussion "culturelle" lors de notre cours de grammaire. Le sujet: les pyjamas...ou plutôt les pyjamas dans la rue! Il n'est en effet pas rare de croiser une Chinoises ou un Chinois porter fièrement sa tenue de nuit pour aller faire ses courses ou tout simplement se balader un peu. Petite précision qui a toute son importance, n'allez pas imaginez la petite nuisette sexy où le boxer moulant, non non non! Ici, le modèle Calida couvrant est de mise!

Enfin bref. A ma grande surprise, notre professeur, originaire de la province du Sichuan, s'offusquait de cette habitude, s'accordant ainsi au point de vue de ses élèves étrangers. Quelques semaines plus tôt déjà, nous avions abordez ce qui est plutôt tabou en Occident mais absolument commun en Chine: demander le salaire ou plus largement, demander le prix que l'on a acheté tel ou tel objet.

Si chez nous, on se couperait les deux mains plutôt que de demander, même à des parents, combien ils gagnent chaque mois, la situation diffère radicalement dans l'Empire du Milieu. Etant encore étudiant, je ne gagne pas encore ma vie mais j'ai déjà eu l'occasion de vivre ce genre de situation. Par exemple, presque chaque fois que je parque mon scooter électrique (cliquer ICI et LA) quelque part, je peux être sûr qu'on va me demander combien je l'ai acheté. Les gardiens du dortoir des étrangers sont des spécialistes en la matière alors qu'après 10 fois, il devrait avoir une vague idée de la valeur de mon bolide!

Je vous présente encore une dernière situation et je vous explique où je veux en venir: cracher par terre. J'y ai consacré presque tout un article (cliquer ICI), lâcher un gros glairon en pleine rue ou plus généralement en public est une situation courante. Qu'ils soient riches ou pauvres, hommes ou femmes, jeunes ou moins jeunes, on crache sans modération. Je ne dis pas que 100% des Chinois crachent, bien au contraire mais une partie non négligeable cultive cet art.

J'ai entendu dire que, parmi les mesures mises en oeuvres pour l'Expo universelle de Shanghai (cliquer ICI et LA), on s'était mis en tête d'éliminer cette manie. J'imagine que l'argument principal relevait de l'hygiène mais je suis certain que le but officieux était de ne pas choquer les visiteurs occidentaux...

Voilà 3 situations, de différentes natures, qui sont en passe de diminuer progressivement jusqu'à ne plus exister du tout. Je ne suis pas contre le changement puisqu'il est de toute façon une réalité. Il serait idiot d'imaginer que la Chine que j'apprends à connaître aujourd'hui sera exactement la même si j'y retourne dans 5 ans, 10 ans, 20 ans. Mais quand même. J'ai l'impression que ces changement s'opèrent non pas dans une logique de "changement naturel" mais comme une sorte de pression, d'intimidation inconsciente. Attention, l'Occidental pourrait être choqué si on lui demande la valeur de son salaire, voir un quidam cracher dans la rue ou quelqu'un faire ses courses en pyjama alors, éliminons ces vilaines manies.

Il me semble qu'aujourd'hui en Chine, de plus en plus fréquemment, civilisé rime avec Occident. J'en avais parlé dans mon dernier article sur les bonnes manières (cliquer ICI), les règles de politesse ne sont pas identiques en Occident et en Orient. Ainsi, des comportements qui nous semble relever d'une impolitesse notoire passe ici pour tout à fait acceptables et vice-versa. Il conviendrait donc, au lieu de chercher qui a raison et qui a tort, d'accepter qu'on puisse penser et agir différemment selon l'endroit et la culture et que ni notre manière de penser ou la leur est la meilleure mais plutôt de ne jamais omettre de les contextualiser. Cracher par terre en Suisse en impoli mais en Chine, ça passe. Si tout le monde pouvait accepter cela, chaque société, cultures, appelez ça comme vous voulez, pourrait évoluer dans l'échange plutôt que dans la peur et ça serait pas plus mal...

Voilà. Ma petite dissertation me semble un peu décousue mais il est parfois difficile de traduire en mots une réflexion... J'espère malgré tout que j'aurai un tant soit peu réussi à faire passer mon message de tolérance culturelle mais également à démontrer que sous ses airs de mastodonte, la Chine hésite et n'est en tout cas pas ce grand monolithe que lui prête un peu trop souvent à mon goût les médias occidentaux et plus généralement, les clichés que nous avons tout sur ce grand pays...

Partager cet article

Repost 0
Published by Romain Barrabas - dans Chine - divers
commenter cet article

commentaires

Golden 29/01/2011 01:45


C'est clair tant que ca n'atteind pas l'integrité physique ou moral de quelqu'un je pense qu'on doit accepter la culture de chacun j'aime ta facon de penser et pas mal ton blog merci pour tes
articles ;)


Romain Barrabas 31/01/2011 13:50



Merci beaucoup pour les compliments!



joelle 29/05/2010 16:53


ah lala, comme tu as raison dans tes réflexions ... si seulement chacun pouvait respecter l'autre et de ce fait respecter ses différences (différences qui font justement la richesse de la culture
terrestre). En effet, si on suit la logique, le respect et l'éducation, on devrait, en allant dans un pays étranger, apprendre les us et coutumes locaux et s'y adapter, sachant qu'on a le droit à
l'erreur (erreur de l'apprentissage). Mais pas vouloir partir à l'autre bout du monde et être scandalisé parce qu'on trouve pas ce qu'on a chez nous !!!!! bref .... il y a voyageur et voyageur, le
bon et le mauvais, celui qui veut apprendre, celui qui veut imposer .....
enfin ... pour conclure : j'espère sincèrement que jamais les pyjamas seront interdits dans les rues de Chine .... j'suis fan des pyjamas :-)
biz


Romain Barrabas 31/05/2010 19:17



Je pense exactement la même chose! Rien à redire!


Pour les pyjamas, t'inquiètes, il ne disparaîtront pas...c'est juste qu'on les verra peut-être plus dans les rues!



maman 29/05/2010 10:21


Moi quand je visite un pays, je trouve que la moindre des choses est de s'adapter. Même si parfois certaines choses me choquent, je ne vais pas en faire une montagne. Moi par contre j'ai
probablement choqué quelques indiens en touchant la tête de leurs enfants ou en donnant la main gauche...! C'est comme se moucher en public en Chine...!!!
Becs


Romain Barrabas 31/05/2010 19:16



Ah ben c'est sûr qu'on fait des erreurs... mais si on accepte l'idée de se dire qu'on ne pense pas partout la même chose et que personne n'a raison, alors c'est tout bon!



Présentation

  • : Le blog de Romain - Made in Switzer南
  • Le blog de Romain - Made in Switzer南
  • : Je m'appelle Romain, je suis Suisse et j'ai 23 ans. Après 2 ans d'étude de mandarin à l'université de Genève, j'ai décidé, avec l'aide d'une bourse, de partir une année à Nanjing (province du Jiangsu) améliorer mes connaissances linguistiques. Sur ce blog, je raconterai donc ma vie ici en Chine, mes voyages, mes réflexions, mes remarques, etc...
  • Contact

Recherche

Archives