Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 13:56

6h00, le réveil sonne. Après une soupe de nouilles au poulet, nous quittons le village pour nous rendre dans la ville de Zhangjiajie (张家界). Après près d’une heure de mini-bus, nous arrivons à la gare routière. Notre bus pour la ville historique ne devait partir qu’à 9h30, selon les indications du personnel de notre hôtel, nous pensions donc avoir le temps d’acheter nos billets tranquillement. Alors que nous nous apprêtons à nous rendre à un guichet, une femme nous aborde, nous demandant où nous nous rendions. Lorsqu’elle entend le lieu de notre destination, elle saisit alors soudainement son natel, compose un numéro et se met à parler très rapidement et surtout très fort. Nous comprenons alors qu’on nous avait mal informé et qu’en fait, ledit bus s’en allait à 8h30 (il était 8h45).

Sans que nous ayons le temps de dire quoique ce soit, elle nous entraîne dehors, nous “met” dans un taxi, se met à la place du passager et indique au chauffeur une destination. Toujours au téléphone, elle continue de parler sur un ton stressé. Nous comprenons qu’elle a fait stoppé le bus pour nous! Le taxi zizague dans les rues puis nous voyons alors le bus, stoppé sur le bas côté, moteur arrêté.

Nous remercions notre aide providentielle et montons rapidement dans le bus, quasiment vide. 60 RMB/personne et nous nous asseyons.

 

Durant presque 5 heures, nous traversons la campagne hunanaise. Nous découvrons alors plusieurs villages ainsi que de petites villes. Entre ceux-ci, des forêts, des cours d’eau et énormément de cultures en terrasse, certainement en raison du terrain relativement accidenté. Mais qu’on ne s’y trompe pas, nous sommes bien en 2010, même très éloigné des mégapoles, comme le prouve par exemple plusieurs publicités pour le nouvel Iphone!

 

Puis, nous arrivons enfin à la gare routière de Fenghuang. Il faut savoir que la partie touristique est en fait la vielle ville. La nouvelle partie ressemble à une agglomération chinoise tout ce qu’il y a de plus banal. Nous suivons les personnes munis de bagages, imaginant qu’ils doivent se rendre dans la partie historique de la ville. Une dizaine de minutes plus tard, le paysage de carte postale que nous imaginions se révèle à nous.

Nous tentons de nous orienter mais en vain. Nous déambulons alors un peu au hasard et remarquons rapidement qu’ici comme à Zhangjiajie, nous sommes dans la saison morte. Tous les hôtels affiche la pancarte “今日有房” (Aujourd’hui, chambre disponible). Nous trouvons finalement un petit hôtel très sympathique, tenu par une famille. Nous prenons la chambre la plus grande, pour 80 RMB seulement, 8 heures de climatisation incluses (20 RMB). Seul point noir: les commodités qui se résume à 1 mètre carré, incluant une toilette turque, une douche et un lavabo version nain de jardin.

fenghuang-1 0020-marche

Notre hôtel (au centre). Notre chambre se trouve au dernier étage, les 3 fenêtres avec les rideaux.

fenghuang-1 0979-small


fenghuang-1 0980-small

Petit balcon (pour l'étage), juste à côté de notre chambre

Il nous reste alors l’après-midi pour découvrir la ville historique la plus connue de Chine, mais encore très peu par les Occidentaux. D’ailleurs, mis à part 4-5 personnes, tous le monde était originaire d’Asie. J’ai trouvé que Fenghuang ressemblait beaucoup à Xitang et Wuzhen que j’avais visité quelques mois auparavant (cliquer ICI et LA).

 

Malgré tout, c’est un endroit très agréable qui se visite la manière la plus simple, c’est-à-dire en se baladant. Les coins les plus typiques longent le fleuve qui traverse la ville, le 桃江 (fleuve Tao). Nous découvrons les étals des femmes Miao, une ethnie importante dans cette région, vendant des tissus mais aussi des bijoux en argent: bague, colliers et bracelet. Comme partout, on marchande à tout va, profitant du peu de touristes pour faire baisser fortement les prix, parfois plus de 50% et ce, sans trop de difficulté.

Comme dans la plupart des endroits touristiques, on nous propose de nous vêtir avec des vêtements dits traditionnels pour se faire tirer le portrait avec comme arrière-plan la ville historique.

fenghuang-1 0011-small

Quelques vues de Fenghuang

fenghuang-1 0018-small

fenghuang-1 1002-small

fenghuang-1 0996-small-copie-1

Petit autel

fenghuang-1 1000-small

虹桥 (Pont Hong), tout près de notre hôtel
 fenghuang-1 0041-small
Jeu de tir à l'arbalète "traditionnelle"

Le soleil se couche et, à notre grande surprise, les lampions rouges, disséminés un peu partout, ne s’allument pas. Au hasard d’un chemin, nous tombons sur un groupe d’habitants, réunis autour d’un feu. Je leur demande pourquoi et ils me répondent qu’ils ne s’allumerons qu’au printemps, c’est-à-dire lorsque les touristes viendront plus nombreux! La ville s’illumine pourtant et nous offre un nouveau visage, plus onirique. Nous jouons alors les bons petits touristes en achetant pour une poignée de kuai des pliages de papier dans lesquels trône une petite bougie. Nous les déposons sur la rivière puis les regardons s’éloigner, poussés par le vent.

      fenghuang-1 0044-small

fenghuang-1 0053-small

Une statue du symbole de la ville, un phoenix (凤凰)

fenghuang-1 0056-small

Place du Phoenix

fenghuang-1 0064-small

Un bar parmi d'autres

fenghuang-1 0067-small

Fleurs en papier (et ma main!)

fenghuang-1 0079-small

Cochon en papier, illuminé par une bougie

fenghuang-1 0084-small

fenghuang-1 0091-small

Pont Hong, de nuit

fenghuang-1 0110-small

Pont Hong également

fenghuang-1 0111-small

fenghuang-1 0119-small

 

Passé ce moment poétique, nos estomacs nous rappelle à l’ordre. Nous parvenons dans une rue bordée de petits stands de nourriture. Le principe est simple, on choisit ses produits qu’on met dans une petite corbeille puis on donne le tout à griller. Quelques tables sont aménagés juste derrière. Au menu: brochettes de divers viandes, calamar, légumes, riz, raviolis chinois, pain vapeur et bière.

      photo-de-merde 0130-small

Une spécialité locale, une espèce de semoule sucrée avec divers épices et fruits séchés... Délicieux! De gauche à droite: moi-même et le vendeur

fenghuang-1 0135-small

Notre souper

Nous terminons la soirée par une petite tournée des bars, en commençant par un karaoké. Ensuite, nous nous rendons dans un bar, près de notre hôtel, où nous sommes accueillis en star! Imaginez, vous poussez les portes d’un bar quelconque et là, tout le monde se retourne vers vous et vous applaudit et vous souhaitant une chaleureuse bienvenue. Effectivement, les touristes occidentaux doivent être bien rares dans le coin! Nous trouvons une table et, au moment de partir, acceptons de poser avec quelques clients.

fenghuang-1 0143-small
Depuis notre table
fenghuang-1 0177-small
De retour dans chambre
fenghuang-1 0158-small
Depuis notre balcon
fenghuang-1 0159-small

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Papa 31/01/2010 16:16


C’est super vos photos reportages...car on peut bien vivre avec vous votre voyage.
On a été content de vous voir à la web-cam juste avant...et on vous souhaite un bon voyage en train.
Gros bisous papa et maman
PS : Info pour les lecteurs…(19 heures de train attendent Justine et Romain


Romain Barrabas 06/02/2010 10:44


Merci beaucoup de nous deux!


Présentation

  • : Le blog de Romain - Made in Switzer南
  • Le blog de Romain - Made in Switzer南
  • : Je m'appelle Romain, je suis Suisse et j'ai 23 ans. Après 2 ans d'étude de mandarin à l'université de Genève, j'ai décidé, avec l'aide d'une bourse, de partir une année à Nanjing (province du Jiangsu) améliorer mes connaissances linguistiques. Sur ce blog, je raconterai donc ma vie ici en Chine, mes voyages, mes réflexions, mes remarques, etc...
  • Contact

Recherche

Archives