Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 09:02

DSC05950-small

A gauche, la gare de Nanjing

Après deux semaines de cours, arrive déjà la première sortie. Comme compagnons de voyages: deux amies belges et un couple d'allemand. Au menu: 上海,la ville sur la mer ou plus communément admis: Shanghai!
Je sais pas pourquoi mais Shanghai a toujours tenu une place spéciale pour moi et ce, bien avant que je me lance dans le chinois... Peut-être une vieille réminiscence de mes années Tintin et le Lotus Bleu... Ou peut-être pour cette image un peu futuriste que la plupart des gens ont lorsqu'on évoque le nom de cette mégapole. En gros, on imagine qu'à Pékin, c'est la culture (donc le passé) et qu'à Shanghai, au contraire, c'est les affaires, le commerce...

Après 2h30 dans un train qui n'a rien à envier à nos ICN, défilent les premiers immeubles... Quelques minutes plus tard, on arrive en gare. Et là, déception ou plutôt, je redescends sur terre. Shanghai est avant tout et surtout une ville chinoise qui ressemblent à toutes les villes chinoises. Bien sûr il y a des coins qu'on ne trouvera qu'ici mais il ne faut pas se leurrer, on reste en Chine!

Une fois posés dans un taxi, nous filons vers notre auberge de jeunesse ("Blue Mountain Youth Hostel" que je vous recommande chaudement: cliquer ICI), le temps de poser nos affaires pour partir profiter de l'ambiance by night. Notre choix se porte sur Lujiazui, qui, en plus d'être le quartier financier, est l'image que la ville s'efforce d'exporter à travers le monde. Des immeubles à la pelle qui jouent à celui qui piquera le cul du ciel en premier. De la modernité à gogo et même du futurisme. Ici, on se permet tout, il faut que ça en jette, quitte à ce que ça fasse tout much. Mais malgré tout, on tombe sous le charme, comme lorsque j'ai vu pour la première fois la baie de Hong-Kong (cliquer ICI).

Petite parenthèse économique... Il faut savoir que l'immobilier en Chine est une composante juste extra-essentielle à la croissance du pays. Si chaque année depuis le début des années 90, la Chine devient un peu plus puissante économiquement, c'est en grande partie grâce à ces monstres de bétons et de verre qui poussent comme de la mauvaise herbe dans les mégapoles. Le problème, c'est qu'une grande partie sont déserts mais qu'importe, pour le moment, ça rapporte!

Première image, l'Oriental Pearl Tower, 468 mètres. Inaugurée en 1995, cette tour est l'une des premières à donner à Lujiazui ses lettres de noblesse. Avant tout, c'est une grosse antesse, maquillée en fusée extraterrestre. On peut la visiter et même y manger, à condition d'y mettre le prix. La nuit, les 3 grosses sphères qui la composent s'illuminent, donnant une ambiance disco-intergalactique aux environs.
DSC05973-small

DSC05971-small

Nous continuons notre périple, les yeux dans ce ciel sans étoile, à la recherche de la plus haute tour ou de celle qui nous séduira le plus. On passe à côté d'une colosse de métal que nous surnommons à l'unanimité Gotham Tower, référence à la ville de l'homme chauve-souris. Immense, imposante, puissante, on se sent tout petit et on s'attendrait presque à voir jaillir d'une fenêtre le Jocker et sa cliquer. En réalité, nous sommes en face de la 金茂塔 (Jin Mao Tower), littéralement la tour de l'Or Luxuriant... On a déjà vu plus subtil! 88 étages (le 8 est symbole de bonheur en Chine), elle a été jusqu'en 2008 la plus haute tour de Chine, si on exclut la  Taipei 101, le plus haut building de Taibei, la capitale de Taïwan...hum!
DSC05978-small

Enfin bref, nous marchons en direction de la Shanghai World Financial Tower, LA plus haute tour de Shanghai et de Chine, toujours si on exclut Taïwan de la course. 492 mètres au compteur, 101 étages, des bureaux, un musée et surtout un hôtel: le Park Hyatt... Comment décrire ce nouveau délire architectural. La première image que j'ai eu c'était d'avoir le plus grand décapsuleur de ma vie devant les yeux! En effet, le "trou" au sommet évoque furieusement ce petit accessoire qui s'avère être le Saint-Graal lorsqu'il reste une bière fraîche dans le frigo... Malgré tout, je crois pouvoir dire qu'on a tous été charmé par cette tour qui, au contraire de la Jin Mao Tower, semble légère et aérienne.
DSC05975-small

A gauche la Jin Mao Tower, à droite, la Shanghai World Financial Center

DSC05980-small

Là, nous trouvons enfin la porte d'entrée et nous sommes accueillis comme des rois par le personnel du Park Hyatt. Direction le 91ème étage où se trouve le restaurant de l'hôtel 6 étoiles de la tour. Comme dire... C'est beau, mais alors très beau! Pas kitsh pour un yuan, c'est moderne, design mais sans en faire trop. De l'élégance sauce 21ème siècle, en bref, Valérie Damidot peut aller ranger ses pinceaux!!! Quelques minutes d'attente, on nous propose une table à côté de la baie vitrée, avec vue sur la Jin Mao Tower et l'Oriental Pearl Tower... Là, on s'en prends plein les mirettes et pas une seconde l'ennui vient nous prendre par la main. On domine la ville, on se sent grand et dans un univers si luxueux. On se met à rêver... Cerise sur le gâteau, un cocktail (seulement 80 RMB) et on oublie qui on est! On se dit qu'on se donne "rendez-vous dans 10 ans, même jour, même heure, mêmes pommes"! Certains se voient dans le business, dans les relations internationales quand d'autres se voient traduire des films chinois - Dieu qu'il est bon de rêver! Quelques gorgées de Lychee Kiss et on se dirige vers les toilettes, enfin, si on peut les appeler encore comme ça. Encore une fois, juste ce qu'il faut dans le luxe le plus beau. On ouvre la porte des WC et là magie, on assiste à un spectacle. Le couvercle s'ouvre tout seul, éclairé subtilement. Des toilettes high-tech à la japonaise où on peut jouer avec tous les boutons...bon passons à autre chose!
DSC05984-small

Depuis ma chaise... Au premier plan, le sommet de la Jin Mao Tower et juste derrière l'Oriental Pearl Tower...

DSC05987-small

Lychee Kiss

DSC05992-small

On s'incline devant le Dieu WC!

DSC05995-small

Cave à vin...à plus de 450 mètres!

Enfin bref, toutes les belles histoires ont une fin et la nôtre se termine... On paye l'addition et toujours les pieds en l'air, on descend à la réception pour demander à visiter une chambre. Surprise, on nous prend plus qu'au sérieux et malgré l'heure tardive, on nous conduit dans une chambre double. Pfff...Wouaaa...Dingue...truc de ouf...aaaaah! Je trouve pas mieux. On se dit que lorsqu'on sera grand, on ira passer une nuit ici mais qu'en attendant, faudra 很努力, ou étudier sérieusement...
DSC06001-small

A la sortie de la Shanghai World Financial Tower

DSC06005-small

Sur le chemin du débarcadère

DSC06007-small

Avant de monter dans le bâteau qui nous fera traverser la rivière Huangpu et économiser quelques RMB de taxi...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

maman 16/03/2010 07:45


Absolument renversant ces tours...Même si les villes n'ont pas ma préférence il faut quand même admettre que ça en jette. Becs


Romain Barrabas 18/03/2010 09:49


Je confirme moune :) Becs


Sarah 16/03/2010 06:55


oué nan mais moi les grandes tours y'a beau faire je suis pas fan. Celà dit c'est à voir dans sa vie, et pis de nuit c'est sympa...


Romain Barrabas 18/03/2010 09:48


Ah oui je confirme, c'est même plus que sympa!


Letitia 15/03/2010 16:39


Ca me rappelle que, quand nous avons été à Shanghai, on croyait que "le décapsuleur" c'était la jinmao, parce que dans le lonely planet, c'était écrit que "jinmao" était le nom de la plus haute
tour... Mais on n'avait jamais pensé que ces Chinois ultra-rapides avaient pu construire une autre tour encore plus haute dans un délai si court!! Alors du coup on s'est gouré de nom pendant tout
notre séjour dans cette ville ^^ Mais c'est vrai que cet immeuble est magnifique, surtout la nuit!!! J'y monterai la prochaine fois que je viens, c'est sûr!!!!!


Romain Barrabas 18/03/2010 09:47


Mais c'est juste obligé! Parce que de un, c'est gratuit et de deux, tu peux boire le meilleur cocktail qui soit pour un prix quand même très raisonnable et à 450 mètres!


Présentation

  • : Le blog de Romain - Made in Switzer南
  • Le blog de Romain - Made in Switzer南
  • : Je m'appelle Romain, je suis Suisse et j'ai 23 ans. Après 2 ans d'étude de mandarin à l'université de Genève, j'ai décidé, avec l'aide d'une bourse, de partir une année à Nanjing (province du Jiangsu) améliorer mes connaissances linguistiques. Sur ce blog, je raconterai donc ma vie ici en Chine, mes voyages, mes réflexions, mes remarques, etc...
  • Contact

Recherche

Archives