Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 12:31

L’après-midi fut consacrée à ce que Chirac a nommé la 8ème merveille du monde, j’ai nommé l’Armée de Terre Cuite (兵马俑), l’un des sites historiques les plus célèbres de Chine.

Commençons par une petite leçon d’histoire, Nous sommes pendant la période des “Royaumes Combattants” (-453/-221). Ce qu’on appellera plus tard la Chine est à ce moment là divisée en plusieurs royaumes (王国) qui se font la guerre. Vers la fin, encore 7 s’affrontaient. Mais comme tout le monde, le sait, il n’en restera qu’un ! Parmi ceux-ci, le royaume de Qin prend de plus en plus le dessus jusqu’à battre tous ses adversaires. A la tête de ceux-ci, le futur premier empereur de Chine, 嬴政 (Ying Zheng). Monté sur le trône à l’âge de 13 ans, il ne prendra réellement le pouvoir qu’à 21 ans. En -247, la construction du mausolée démarre, le future souverain n’est alors qu’un enfant mais déjà préoccupé par la trace qu’il laissera.

A 39 ans, il réalise une prouesse: réunir les différents royaumes alors vaincus en un seul - la Chine est née (territoire bien plus restreint qu’aujourd’hui). Comme il considérait avoir réaliser un exploit, il s’inventa le titre de 秦始皇笛 (Qin Shi Huangdi) qui signifie littéralement “le premier auguste-souverain des Qin”. Il se met également en tête d’unifier toute une série de choses: centralisation du pouvoir, unification de l’écriture, les poids et mesures, les pièces de monnaie (rond avec un trou carré au milieu: le rond symbolise le ciel, le carré la terre), les essieux de char, la largeur des routes et même la vitesse à laquelle les chars pouvaient rouler. En plus de cela, il fit brûler tous les livres confucéens et enterra vivant près de 700 confucianistes afin d’unifier “la pensée culturelle”. Il fit aussi détruire toutes les murailles intérieures qui protégeaient jadis les différents royaumes et relia celles qui étaient tournées vers l’extérieur afin de se protéger des Barbares (= Non-Chinois): la Grande Muraille (长城) était née (celle qu’on voit aujourd’hui a été construite sous les Ming (1368-1644)). Pour terminer, il réalisa d’énormes travaux afin de réaliser un réseau routier digne de ce nom et continua bien entendu la construction de son mausolée. Pour vous donner une petite idée de l’ampleur des réalisations qu’entreprit Qin Shi Huangdi, quelques chiffres. 30’000’000 de personnes vivaient dans l’Empire. Parmi eux, 1’000’000 travaillaient sur la Grande Muraille et 720’000 à la construction du mausolée de l’empereur.

Si personne ne nie l’intelligence de cet homme, tout le monde s’accorde aussi à le désigner comme un tyran. Il épuisa d’ailleurs toutes les réserves financières de l’empire ainsi que son peuple. Son successeur, l’un de ces fils, ne réussira pas à continuer l’oeuvre de son père et se fit finalement renverser. La dynastie de Qin n’aura durer que 15 ans mais elle aura une influence politique qui perdurera près de 2000 ans.

Qin dynasty map.JPG

(source cliquer ICI)

Avec cette petite introduction, vous comprendrez peut-être pourquoi son mausolée accumule les superlatifs. Encore une fois, les chiffres parlent d’eux-même: 56.25  km2 de surface, 39 ans de construction, 720’000 hommes nécessaires à la construction, 10’000 morts, 8000 soldats en terre cuite et j’en passe… A côté, les Egyptiens passeraient presque pour des amateurs! Il avait d’ailleurs une idée similaire de la mort puisqu’il tenta matériellement de recréer la vie de son époque pour l’accompagner dans l’au-delà.

 

Le principal intérêt de cette tombe gigantesque, ce sont les soldats en terre cuite. Le grande particularité de ces sculptures sont bien entendu leur nombre mais surtout leur réalisation. Il faut savoir que chaque soldat a un visage différent ainsi qu’une morphologie qui peut différer légèrement. Ils font en moyenne 1.80m et pèsent plus de 200 kg. Pour en durcir la terre, il fallait faire monter la température entre 950 et 1050°C, je vous laisse imaginer les quantités de bois nécessaire. En plus de cela, chaque soldat était peint. Malheureusement, lorsque les Qin ont été renversé, les révolutionnaires ont dépouillé les soldats de leur armes (de véritables armes en bronze) et mis le feu à la structure en bois qui protégeait l’armée, provoquant ainsi la destruction des couleurs.

Les 8000 soldats sont disposés dans 3 fosses dont la plus grande, la première, fait plus de 14’000 m2. Je crois pouvoir le dire au nom de toutes les personnes de ma famille qui étaient avec moi, c’est juste impressionnant! Les sculpteurs avaient un tel talent qu’on a réellement l’impression de se retrouver face à des hommes en chair et en os, certes figés, mais vivants.

DSC05804-small

DSC05815-small

DSC05818-small

DSC05821-small

DSC05822-small

Voilà comment on a retrouvé les soldats...un vrai puzzle!

La deuxième fosse abriterait environ 1300 soldats et 89 chars de bois. Moins fouillé que la première, on peut néanmoins admirer les plus belles trouvailles dans des vitrines dont par exemple, le seul soldat intact retrouver, un arbalétrier à genoux.
DSC05836-small

Les "vagues" que l'on voit sont en fait les parties de la fosse qui n'ont pas été encore fouillées. On les laisse dans cet état jusqu'à ce qu'on trouve une technologie qui puisse conserver les couleurs qui ont résistées à l'incendie

 

DSC05837-small

Le seul soldat retrouvé en un morceau

DSC05852-small

Une des nombreuses armes retrouvée, malgré le pillage lors du renversement des Qin

La troisième abrite l'état-major de l'armée qui forme à un endroit comme un haie d’honneur, peut-être pour laisser passer l’empereur.

DSC05835-small

Haie d'honneur
DSC05857-small
Dans un autre bâtiment, les marionnettes qui ont servies pour la cérémonie d'ouverture de JO 2008. Précisons que ce sont les plus grandes marionnettes du monde faites à la main (encore un record pour la Chine!) 

On continue la visite par les deux chars de bronze, les plus grands jamais fabriqués, retrouver près du mausolée de l’empereur. Il aura fallu 8 ans pour les restaurer… Même si ils ont été réalisé à une échelle de 1:2, on a encore une fois l’impression de voir la vie et non pas des sculptures en métal. Le détail a été poussé jusqu’aux ongles, différens par leur forme sur chaque doigt!

DSC05861-small

Le premier char

DSC05864-small

On peut voir sur la bride (est-ce-qu'on dit bien bride?^^) du cheval des fils de cuivre. Ils sont extrêmement fins et encore aujourd'hui, on a absolument aucune idée comment, sans machine, ils ont pu les fabriquer!

DSC05867-small

Le char n°2, dit le char de confort. Il servait à déplacer des personnes de haut-rang, dont l'empereur. 3 fenêtre étaient disposées tout autour ce qui permettait non seulement de voir sans être vu mais également de tempérer l'habitacle.

DSC05869-small

L'un des seuls soldat où l'on peut voir les couleurs...

DSC05870-small

Voilà ce qui serait l'un des crânes des fils de l'empereur. Il faut savoir qu'au moment de sa mort, le fils qui avait été désigné comme son successeur a été poussé au suicide par une manipulation d'un eunuque et d'un ministre. Un autre fils avait été mis en place, plus manipulable. Il décida d'éliminer tous ses frères et soeurs, soit en tout 17 personnes...

DSC05871-small

Je n'y résiste pas, voici le caractère chinois le plus compliqué! Il désigne une spécialité de nouilles de la province, les nouilles biang biang (donc il faut l'écrire deux fois!!!)

Voilà pour la visite. La réputation de l’endroit n’est donc pas volée! C’est “extra-ordinaire”, fou, gigantesque… Et lorsqu’on se dit qu’on a réalisé tout ceci il y a plus de 2200 ans, il y a de quoi avoir le tournis!

Il faut savoir que les fouilles sont loin d’être terminée. Découverte en 1974 par 3 paysans qui n’ont eu pour seul récompenses 300 RMB redistribuée à leur communauté et finalement un travail sur le site, le mausolée du première empereur de Chine est loin d’avoir donner tous ses secrets. D’ailleurs le nom du site commence à être tronqué puisqu’on découvre qu’en plus d’une armée, c’est toute la société qui a été immortalisée. On a encore cependant retrouvé ni femme, ni enfant.

 

Le plus grand mystère reste le mausolée de l’empereur lui-même. Enfoui sous un tumulus de 76 mètres de haut (115 à l’époque), l’empereur n’a pas été encore réveillé. On sait que sa tombe n’a pas encore été pillée puisque la présence de mercure relevée est 8 à 9 fois supérieure à la normale (si elle l’avait été, le mercure se serait échappé). Pourquoi me direz-vous? La réponse reste en suspend. Plusieurs fois, des projets ont été lancés mais tous ont avortés avant terme. Les causes paraissent suspectes: manque d’argent, technologie insuffisante et finalement laisser aux générations futures des découvertes historiques majeures.

D’autres avancent que la tombe serait piégée. Dans tous les cas, il est vrai qu’un mystère demeure: on ne parvient pas à savoir ce qu’il y a dedans. On a bien entendu essayer de sonder le sol: on trouve les murs, les ouvertures mais rien au-delà. C’est comme si les constructeurs de l’époque prévu le coup des rayons X et utiliser du plomb pour bâtir la tombe!

La dernière raison, selon moi la plus probable: le doute! Et oui, imaginez que l’on ouvre la tombe et que ce soit un autre voire personne! Il était en effet courant à l’époque de brouiller les pistes. Notre guide nous a raconté par exemple qu’à la mort d’un empereur, 4 cortèges absolument identiques avaient quittés le palais, brouillant ainsi totalement les pistes. Une catastrophe nationale! Alors qu’on était persuadé d’avoir trouvé la dépouille d’un des hommes les plus importants de Chine, voilà qu’on se retrouve sans rien dans les mains…

Partager cet article

Repost 0
Published by Romain Barrabas - dans Shaanxi (Xi'an)
commenter cet article

commentaires

joelle 06/03/2010 09:37


incroyable, impressionnant, étonnant, surprenant, époustouflant, intéressant, énorme, fou ....


Romain Barrabas 07/03/2010 02:59


truc de ouf quoi!


maman 05/03/2010 11:41


je suis d'accord avec monsieur Beljean. On touche là vraiment quelque chose qui nous dépasse...! Et cette fois, je dois dire que... (Romain n'y est pour rien)les photos ne rendent pas vraiment la
réalité du site. L'ambiance est indescriptible.


Romain Barrabas 07/03/2010 02:59


Eeeeh elles sont très bien mes photos!! ^^Non mais oui t'as raison!


Jean-Jacques Beljean 05/03/2010 10:02


Je garde de cette visite le sentiment d'avoir été impressionné, mais non seulement : celui d'avoir été profondément ému par queléque chose d'unique et qui touche au plus profond de l'être.


Romain Barrabas 07/03/2010 02:59


Je crois alors que la majorité des personnes qui sont passé par l'armée de terre cuite ont ressenti quelque chose de similaire!


Sarah 05/03/2010 08:16


vachement intéressant ! ou alors ils ont découvert il ont pris les pièces d'or et ont rien dit ;) En tous cas l'armée de terre cuite, on comprend pourquoi c'est touristique !!


Romain Barrabas 07/03/2010 02:58


Peut-être!


maman 05/03/2010 07:57


En tous cas moi ça m'a fait "des frissons" d'émotion! Quel homme aurait aujourd'hui le pouvoir de monopoliser autant de monde et dépenser autant d'argent à sa seule gloire?


Romain Barrabas 07/03/2010 02:57


Je crois qu'on pourrai dire personne... Et c'est justement ça qui fait, qu'au-delà de le beauté du site, qu'on y trouve quelque chose de si puissant!


Présentation

  • : Le blog de Romain - Made in Switzer南
  • Le blog de Romain - Made in Switzer南
  • : Je m'appelle Romain, je suis Suisse et j'ai 23 ans. Après 2 ans d'étude de mandarin à l'université de Genève, j'ai décidé, avec l'aide d'une bourse, de partir une année à Nanjing (province du Jiangsu) améliorer mes connaissances linguistiques. Sur ce blog, je raconterai donc ma vie ici en Chine, mes voyages, mes réflexions, mes remarques, etc...
  • Contact

Recherche

Archives