Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 13:26

Dernière journée dans la ville de Yangshuo, à environ 80 kilomètres de Guilin. A 9h30, nous retrouvons notre guide chinois et qui parle français, M. Liu, pour une promenade en minibus dans les alentours de cette ville de 20’000 habitants mais qui accueille chaque année près de 14’000’000 de touristes, principalement chinois.

 

Si la ville est belle mais pas exceptionnelle, son environnement lui nous a complètement séduit! Le jour précédent (cliquer ICI), nous avions pu découvrir ce paysage unique qui a fait la célébrité de Guilin et de ses environs, lors d’une croisière sur le 漓江 (fleuve Li). Si personne n’est resté insensible à la beauté du paysage, le fait de découvrir ça sur un bateau en a frustré plus d’un! Au contraire, durant cette journée, nous allions pouvoir nous promener, que ça soit dans un véhicule ou à pied. Une balade d’un peu plus de deux heures qui nous a fait découvrir les rizières, encore en friche mais également quelques petits villages sans infrastructures touristiques, si ce n’est les vendeuses de souvenirs qui nous ont littéralement harcelé, nous poursuivant sur leurs scooters! Voilà ici quelques clichés de cette belle matinée…

DSC05468-small      

A cette époque, pas de riz mais quelques légumes et surtout des friches...

DSC05472-small

DSC05474-small

Notre mini-bus...style "Fous de Volant" mais avec la vitesse en moins!

DSC05479-small

Fleur de pêcher

DSC05492-small

Canal d'irrigation

DSC05493-small

DSC05498-small

Que je vous présente un peu, de gauche à droite, de haut en bas: ma maman, mon papa, mon grand-père, moi-même, mon parrain et ma grand-mère

DSC05499-small

DSC05501-small

DSC05509-small

DSC05525-small

DSC05529-small

Retour près de 阳朔 (Yangshuo). Ici, des radeaux de bambou

DSC05532-small

 

L’après-midi, une mini-croisière nous attend. D’habitude peu attirer par ce mode de découverte, cette fois-ci, je n’ai pas été déçu. C’est sur une embarcation de bambou, propulsée par un petit moteur, que nous avons un peu plus découvert les environs de Yangshuo, serpentant la 遇龙江 (rivière Yulong) qui est en fait le prolongement de la 漓江 (rivière Li). Pour reprendre les termes de mon parrain, on se serait cru au paradis! Ce n’est d’ailleurs pas un hasard que ces paysages si particuliers se retrouvent très fréquemment sur les peintures chinoises. Ils étaient également une source d’inspiration infinie pour les poètes.

DSC05540-small

DSC05543-small

DSC05553-small

DSC05560-small

DSC05569-small

DSC05570-small

Après environ 1h30 à voguer, nous arrivons dans le village de 福利 (Fuli). Principalement tourné vers la pêche, ce village de 1200 habitants accueille également les touristes en leur proposant, outre les babioles que l’on trouve un peu partout, des peintures sur éventail, la spécialité du coin. Nous avons d’ailleurs passé un bon moment dans un magasin tenu par une famille ou apparemment chacun a reçu la fibre artistique. J’ai craqué pour un paysage de Guilin, façon moderne. Mon parrain et ma grand-mère pour une représentation de 4 jeunes femmes ayant existé pendant la Chine impériale  et dont la beauté faisait des ravages, 四美 (les 4 belles): La première, 貂禅 (Diaochan), qui a vécu pendant la période des Royaumes Combattants, était si belle que lorsqu’elle se baladait sous la lune, celle-ci se cachait, impressionnée par la beauté de la jeune femme. La deuxième, 王召君 (Wang Zhaojun), qui vécut sous la dynastie Han, provoquait la chute des oies qui, devant tant la beauté de celle-ci, en oubliaient de battre des ailes! Les poissons étaient les victimes de la troisième, 西施 (Xishi) qui vécut elle pendant la période des Printemps et Automnes. Alors qu’elle allait laver son linge, les poissons, hypnotisés par la belle, en oubliaient de nager, les faisant couler à pic! Enfin la quatrième, 贵妃 (Guifei) qui vécut pendant la dynastie Tang, provoquait la honte des fleurs qui préféraient se refermer à la vue de Guifei.

J’ai aussi acquis un exemplaire original de juin 1967 du fameux livre rouge, agité par les foules pendant la Révolution Culturelle qui se déroula entre 1966 et 1976. C’est pendant cette période que Mao obligea les étudiants à aller “上山下乡” (“monter dans la montagne, descendre à la campagne”). En gros, les universités ont fermé leur portes et les jeunes gens étaient obligés d’aller à la campagne, Mao jugeant que leur éducation devait se faire par le travail de la terre. Comme le dit notre guide, c’est une “génération sacrifice”. Il nous raconte d’ailleurs que lorsqu’il était enfant, il tenait à l’école un fameux petit livre rouge contre son coeur et devait chanter des louanges à Mao…

DSC05576-small

Buffle d'eau

DSC05581-small

Une porte de 福利 (Fuli). On peut y lire (de droite à gauche) 水天一色: L'eau et le ciel de la même couleur.

DSC05586-small

DSC05591-small

Dans l'atelier où nous avons acheté les peintures des 4 belles et moi un paysage de Guilin. Ici, la fabrication d'un éventail

DSC05600-small

Eventails en construction

DSC05606-small

Pilon qui sert à fabriquer des galettes de riz collant

DSC05607-small

Cour intérieur du magasin avec, au fond, les 厕所 (WC)

Nous terminons notre journée par un spectacle monté par le créateur de la cérémonie d’ouvertures des Jeux Olympiques de Pékin: 张艺谋 (Zhang Yimou). Alors qu’il n’avait que 8 ans, il regarda le film 刘三姐 (Liu Sanjie). Sorti en 1961, il raconte l’histoire des trois filles de la famille Liu. L’histoire se déroule naturellement à Guilin. Aujourd’hui un classique connu par tout le monde, Zhao Yimou, également producteur de film, voulut rendre un hommage à ce film culte. Après réflexion, il décida de créer un spectacle dont la première représentation se déroula en 2003: 印象 — 刘三姐 . Nous arrivons donc dans un complexe spécialement construit pour la représentation que l’on peut voir tous les soirs, sauf en hiver. Un théâtre à ciel ouvert, tourné vers la rivière Li et les montagnes. Ils font d’ailleurs partie intégrante du spectacle grâce à un jeu de lumière incroyable. Nous avons pris les places les moins chères (210 RMB/personne) mais nous étions tout devant. Le seul désagrément - une ambiance de fête au village. Durant l’heure pendant laquelle dura le spectacle, les gens n’arrêtaient pas de parler très fort, de bouger et j’en passe…

Malgré tout...comment décrire ce spectacle… Moi, le seul qualificatif qui me vient serait “truc de ouf”! Très franchement, je n’avais jamais vu de ma vie une telle représentation. Tout était gigantesque: 650 acteurs, 2500 places, des montagnes éclairés de toutes les couleurs, de la musique digne d’Hans Zimmer (“Gladiator”, “Le Dernier Samouraï”, “La Chute du Faucon Noir”, …)… Du grand art, au sens propre comme au figuré!
DSC05549-small

Le site, de jour, durant la croisière de l'après-midi

DSC05626-small

Mon appareil n'était vraiment pas adéquat à saisir cet incroyable spectacle. Néanmoins voilà une image où l'on peut voir une file de figurant, tout illuminés.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

joelle 03/03/2010 20:16


oui évidemment que je me souviens ... c'était bien sûr le but de ce commentaire !!! ma fois faut bien reconnaître quand on est supérieur (cela vaut autant pour toi que pour moi évidemment !)....
(gros rires !!!)(sûre que les lecteurs de ton blog vont nous prendre pour de gros gonflés ... pis c'est même pas vrai !!!)


Romain Barrabas 05/03/2010 03:46


Non mais tu sais, on l'est ou on ne l'est pas!


maman 01/03/2010 07:06


Eh bien mon Romain après la lecture des 3 premiers articles de notre voyage, j'ai presque envie de pleurer de bonheur...! J'ai toujours pensé que les photos ne pouvaient pas rendre la réalité mais
grâce à ton talent de photographe et à la précision de tes commentaires, je suis repartie là-bas...! Merci pour tout mon grand. Becs


Romain Barrabas 01/03/2010 14:06


Bon alors si c'est de bonheur j'suis d'accord! Et pour les photos, faut dire que les paysages aidaient aussi pas mal! A bientôt moune, t'aime.


joelle 28/02/2010 10:38


ouah ..... à nouveau tellement magnifiques photos .... même le bus des fous du volant est extra .... !!!!
bien sûr la plus jolie photo : celle où vous êtes tous dessus :-)


Romain Barrabas 28/02/2010 18:07


Merciiii!
Pour la plus jolie photo, ça va de soi, je suis dessus (si tu te souviens de mon petit délire narcissique ^^) 


Sarah 28/02/2010 03:28


comme d'hab tes photos sont magnifiques. Ca donne vraiment très envie d'aller voir la campagne, ça doit changer de Nanjing ! Et puis comment tu fais pour prendre des photos où y'a pas toujours 150
000 chinois dessus ?


Romain Barrabas 28/02/2010 03:35


Rah merci! Oui ça change à fond de Nanjing et qu'est-ce-que ça fait du bien de se retrouver un peu au vert (quoique par ici, on est plutôt bien lotis!)
Et pour la technique de l'illusion d'endroit désert, 6 mois d'expérience te seront nécessaire!!! Non mais sérieux, il y a des endroits en Chine ou il n'y a personne, si si! 


Présentation

  • : Le blog de Romain - Made in Switzer南
  • Le blog de Romain - Made in Switzer南
  • : Je m'appelle Romain, je suis Suisse et j'ai 23 ans. Après 2 ans d'étude de mandarin à l'université de Genève, j'ai décidé, avec l'aide d'une bourse, de partir une année à Nanjing (province du Jiangsu) améliorer mes connaissances linguistiques. Sur ce blog, je raconterai donc ma vie ici en Chine, mes voyages, mes réflexions, mes remarques, etc...
  • Contact

Recherche

Archives