Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 09:46

Dernière journée de notre petit excursion dans la ville la plus peuplée de Chine. La journée commence à midi, lendemain de fête oblige! Comme le temps n'est décidément pas clément, nous nous décidons pour la Place du Peuple, sorte de Central Park de Shanghai. Là, nous trouvons le musée de l'urbanisme de la ville qui nous permettra de mieux comprendre l'évolution de Shanghai mais aussi le changement très rapide et permanent qui caractérisent bon nombre de villes ici en Chine.
DSC06109-small

Autour de la Place du Peuple

DSC06112-small

Près d'une église...

DSC06113-small

L'église!

DSC06115-small

巧克力世界 (Le monde du chocolat) de l'extérieur...

DSC06118-small

...puis de l'intérieur avec une machine tout droit sorti de "Charlie et la chocolaterie"!

La visite commence par une série de photos de la ville à l'époque de concessions internationales (cliquer ICI) ainsi qu'une série de clichés qui comparent la ville il y a un peu plus de 100 ans avec ce qu'elle est devenue aujourd'hui. Autant des quartier comme le Bund (cliquer ICI) n'ont pour ainsi par changer d'une brique, autant certains comme le quartier financier (cliquer ICI) n'ont absolument plus aucun rapport avec ce qu'ils étaient. Je dois dire que pour moi, petit Suisse, habitué à des changements relativement très très lents de nos villes, la Chine semble avancer en mode accéléré. Je me souviens du cirque qu'on a fait lorsque la construction du M2 de Lausanne était enfin terminée. Sans trop exagérer, ici des M2 on en construit tous les jours!!
DSC06120-small

Le musée de l'urbanisme

DSC06123-small

Dans le hall d'entrée

DSC06124-small

Le Bund il y a 80 ans

DSC06127-small

La rue de Nanjing. En haut, en 1890 (s'appelait alors Fujian Road) et bas, aujourd'hui.

DSC06129-small

Peut-être le plus impressionnant, le Lujiazui (cliquer ICI) en 1930 et ce qu'il est devenu...

DSC06133-small

Non je n'ai pas eu l'honneur de visiter les coffres de la banque de Chine (cliquer ICI) mais voilà ce que ça donne. Jusque-là rien d'exceptionnel mais saurez-vous voir le grand mystère de ce cliché, ou plutôt l'incohérence?


Dans ce musée, il y a également une maquette de la ville...juste énorme! Même en version miniature, Shanghai reste vraiment très impressionnante, démesurée dans un certain sens.
DSC06152-small

DSC06144-small

On aperçoit en haut, au milieu le quartier financer (Lujiazui) avec déjà la futur plus haute tour de la ville qui devrait être terminée en 2014...

DSC06150-small

Et voilà ce que ça donnera! De gauche à droite: 上海中心 (Shanghai Center) (2014: 632 mètres), 金茂大厦 (Jin Mao Tower) (1999: 421 mètres) et la plus haute tour aujourd'hui 上海环球金融中心 (Shanghai World Financial Center) (2008: 492 mètres).

Enfin, on trouve une petite introduction à l'exposition universelle, qui ouvrira ses portes le 1 mai. Pour la petite histoire, sachez que la ville de prépare depuis mai 2004 à l'événement. Le 3 décembre 2002 à 15h07, la 132ème assemblée générale du bureau international des expositions désigne la Chine comme organisatrice de l'exposition universelle 2010. Aujourd'hui, à un peu plus d'un mois de l'ouverture, c'est la folie! A tous les coins de rue on vous rappellera l'événement qui risque d'être grandiose. On se souvient, malgré les controverses de l'événement, tout ce qui avait été entrepris pour le J0 de 2008, j'imagine que l'expo ne dérogera pas à la règle. En tous cas, après tout ce que j'ai vu dans ce musée, je me réjouis encore plus d'aller la visiter. Le rendez-vous est fixé pour le 22-23 mai, les articles devraient suivre juste après pour les intéressés...
DSC06137-small

Voilà une partie de l'expo version maquette. Saurez-vous trouver le pavillon de la Suisse et me dire quels pays l'entourent??

DSC06142-small

Le pavillon de la Chine, comme si on était, la foule en moins

DSC06194-small

Et bien entendu, patriotisme oblige, voilà le pavillon de la Suisse. Ouais...pourquoi pas!

Après la visite de ce qui est pour moi un incontournable de la ville, nous descendons nous enfonçons dans le sous-sol. Là, "visite-shopping" d'une reconstitution façon Disney-Land du Shanghai de 1930. En résumé, des échoppes tout ce qu'il y a de plus actuelles, habillée début du 20ème siècle. Heureusement, pas trop encombrée ce qui nous a permis de déambuler tranquillement, en oubliant presque que nous étions sous-terre.
DSC06165-small

DSC06174-small

Après le Shanghai 1930, nous continuons notre shopping sous-terrain et passons devant ce magasin d'habits... Moi perso, vu le nom, j'aurais plutôt imaginer un sex-shop mais bon, chacun sa façon de voir les choses!!!!

DSC06177-small

Un aquarium très...spécial. Une moitié totalement désertée et l'autre remplie des poissons rouge qui semblaient observés les passants...déstabilisant!

DSC06181-small

Et puis vient le temps de remonter à la surface, de jeter un dernier regard sur la Place du Peuple. Retour à l'auberge de jeunesse (cliquer ICI) et nous filons prendre le train qui nous ramène à Nanjing...
DSC06184-small

La Place du Peuple...en fleur! Je sais absolument pas ce que c'est comme arbre mais on trouve les mêmes à l'uni...

DSC06186-small

DSC06198-small

Dans le métro: 老,弱,病,残,孕. En bref, il faut laisser sa place aux vieux, aux faibles, aux malades, aux handicapés et aux femmes enceintes. Et oui, le chinois peut être très synthétique sans pour autant perdre en clarté, bien au contraire!

DSC06199-small

En arrivant à la gare... Première fois de ma vie que je vois une interdiction pareille!

DSC06200-small

la gare de Shanghai
Repost 0
16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 06:21
Attention: nouveauté sur Made in Switzernan! Un explicatif des catégories du blog (cliquer ICI) ainsi qu'une carte qui indique les différents endroits que j'ai visité en Chine (cliquer ICI). Vous trouverez également ces pages dans le module "Pages".
Bonne lecture! 


Première vraie journée à Shanghai... Petite réunion pour savoir par où commencer! C'est vrai, Shanghai est quand même la plus grande ville de Chine avec près de 18'000'000 d'habitants, en gros, 3 x la Suisse dans une seule ville!

Nous nous décidons pour le Yuyuan qui est ce que le Fuzimiao est à Nanjing (cliquer ICI). Des bâtiments traditionnels mais qui paraissent tous artificiels, des échoppes qui vendent à peu près tout ce que vous pouvez imaginez et finalement des touristes, encore et encore. Avant d'y parvenir, on se perd un peu dans le vieux Shanghai... Ici, rien n'est fait pour le touriste et c'est tant mieux. On se noie parmi les passants et les habitants, on observe, on se laisse aller. Un moment vraiment tranquille, loin de l'agitation que peut soulever les millions de personnes qui vivent à Shanghai...
DSC06017-small

DSC06024-small

DSC06025-small

No comment, que ce soit pour les oreilles du chien ou le pyjama de sa maîtresse!!

DSC06026-small

DSC06027-small

Un homme disposait minutieusement et en prenant son temps des espèces de chips sur une grande toile

Finalement, nous trouvons Yuyuan. Effectivement, rien de très différent de la place touristique de notre ville d'adoption mais il reste toujours intéressant de s'y balader, malgré la foule plus que compacte qui nous oblige parfois à jouer au saumon...
DSC06035-small

DSC06038-small

DSC06041-small

Nous réussissons finalement à nous extirper et un peu par hasard, nous arrivons dans l'une des "attractions" les plus connues de Shanghai: le Bund. Le Bund c'est la rue qui montre à quel point les Occidentaux ont marqués cette ville, il n'y a pas si longtemps que ça.
Milieu de 19ème siècle, l'Empire chinois s'affaiblit de plus en plus et les deux guerres de l'Opium qui ont eu lieu marque sa fin. Battus, ils se voient imposés l'ouverture de 5 ports aux puissances occidentales. Shanghai en fait partie et les Britanniques, bientôt rejoints par les Américains puis les Français s'y établissent - les concessions internationales sont nées. C'est depuis cette époque que Shanghai. La ville connaît alors une développement sans précédent qui perdurera jusqu'en 1949, date à laquelle Mao reprends les reines. La croissance reprendra fin des années 80, début des années 90, lors des réformes économiques orchestrées par Deng Xiaoping. Le Bund reflète donc cette grandeur, cette puissance qui faisait rayonner Shanghai un peu partout dans le monde.
Pour la première fois depuis mon séjour en Chine, j'avais l'impression de me retrouver en Europe, peut-être au bord de la Seine. La plupart des bâtiments datent des années 20-30 et ont tous une profil clairement occidental. Si cette allées se trouvaient en Europe, on en ferait pas tout un plat. Mais là, en Chine, à Shanghai, le dépaysement est total! Aujourd'hui, on trouve dans ses constructions prestigieuses des hôtels mais aussi des banques, des compagnies d'assurances, etc...
DSC06048-small

A gauche, on débarque sur le Bund...juste devant vos yeux, un panneau OVNI à Shanghai!

DSC06049-small

Le Bund

DSC06052-small

Quartier du Lujiazui (cliquer ICI) vu depuis le Bund

DSC06053-small

DSC06054-small

DSC06056-small

中国银行 (Banque de Chine)

DSC06058-small

En marchant direction la rue de Nanjing

DSC06059-small


DSC06062-small

Echafaudage en bambou...

Nos pas nous conduisent ensuite sur LA rue commerçante de la mégapole: 南京路 (Nanjing Road). Un "presque" retour à la maison! Des magasins à n'en plus finir et sur la partie est, une rue piétonne et des grandes surfaces, des méga-surfaces, des boutiques... Si vous venez là, assurez-vous d'avoir fait vos réserves de RMB parce que vu les marques que l'on aperçoit, cette rue est un véritable aspirateur à billets! Je n'ai malheureusement pas eu l'occasion de me balader pendant la nuit... Il paraît que toutes les enseignes s'illuminent et donne au lieu une ambiance vraiment magique... Bon, ça sera pour la prochaine fois!
DSC06064-small

南京东路 (Rue de Nanjing Est)

DSC06065-small

DSC06068-small

Le logo de l'exposition universelle 2010 qui se déroulera à Shanghai que l'on trouve un peu partout dans la ville...

Prochaine destination: le "Barbie Shanghai" (cliquer ICI pour visiter le site qui y est consacré). Non, je rassure ceux qui me connaissent, je ne suis pas devenu un fan de la poupée la plus rose du monde. Non non, mais il paraît que ça valait le détour. Après une vingtaines de minutes d'errance, nous arrivons enfin devant les portes du magasin. Le ton est donné dès le début par un escalator tout de rose éclairé. 6 étages consacrés à la poupée la plus connu au monde. Ici, on trouve de tout et bien plus encore. Les poupées Barbie, les habits Barbie, un café Barbie, tous les accessoires possibles et imaginables Barbie, une séance photo Barbie et même un spa Barbie... J'avoue que l'ambiance extra-sucrée du lieu donne rapidement la nausée mais je ne regrette pas cette aventure! J'apprendrai plus tard que j'ai visité le plus grand magasin au monde consacré à Barbie et que celui-ci n'est ouvert que depuis 1 année...
DSC06073-small

Voilà les maisons qu'habitaient les Français du temps de concessions internationales

DSC06076-small

Escalator "Barbie Shanghai"

DSC06083-small

DSC06084-small

DSC06086-small

J'en parlerai un peu plus longuement dans le prochain article, voilà une publicité pour l'exposition universelle. Au centre, on peut voir le pavillon de la Chine. A ses côté, rien d'autre que le Parthénon, Big Ben, l'opéra de Sydney, le Colisée, la Tour Eiffel, la Taj Mahal et j'en passe... Ou la folie des grandeurs sauce chinoise. En dessus, un 福 (Bonheur) version feux d'artifice...

Le soir, nous sommes invités par une amie Allemande, Karo, à aller passer la soirée au temple de la fête en Chine: le karaoké! Véritable passion ici, on trouve des KTV (la chaîne la plus populaire) à tous les coins de rue et je n'exagère pas! Vu le nombre que nous étions, une vingtaine, nous avons eu le droit à une salle VIP, ça le fait toujours! Backstreet Boys (un incontournable en Chine) mais aussi des vieilleries qui n'ont pas prises une ride comme des vieux classiques de Black Sabbath...
DSC06090-small
 

Repost 0
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 09:02

DSC05950-small

A gauche, la gare de Nanjing

Après deux semaines de cours, arrive déjà la première sortie. Comme compagnons de voyages: deux amies belges et un couple d'allemand. Au menu: 上海,la ville sur la mer ou plus communément admis: Shanghai!
Je sais pas pourquoi mais Shanghai a toujours tenu une place spéciale pour moi et ce, bien avant que je me lance dans le chinois... Peut-être une vieille réminiscence de mes années Tintin et le Lotus Bleu... Ou peut-être pour cette image un peu futuriste que la plupart des gens ont lorsqu'on évoque le nom de cette mégapole. En gros, on imagine qu'à Pékin, c'est la culture (donc le passé) et qu'à Shanghai, au contraire, c'est les affaires, le commerce...

Après 2h30 dans un train qui n'a rien à envier à nos ICN, défilent les premiers immeubles... Quelques minutes plus tard, on arrive en gare. Et là, déception ou plutôt, je redescends sur terre. Shanghai est avant tout et surtout une ville chinoise qui ressemblent à toutes les villes chinoises. Bien sûr il y a des coins qu'on ne trouvera qu'ici mais il ne faut pas se leurrer, on reste en Chine!

Une fois posés dans un taxi, nous filons vers notre auberge de jeunesse ("Blue Mountain Youth Hostel" que je vous recommande chaudement: cliquer ICI), le temps de poser nos affaires pour partir profiter de l'ambiance by night. Notre choix se porte sur Lujiazui, qui, en plus d'être le quartier financier, est l'image que la ville s'efforce d'exporter à travers le monde. Des immeubles à la pelle qui jouent à celui qui piquera le cul du ciel en premier. De la modernité à gogo et même du futurisme. Ici, on se permet tout, il faut que ça en jette, quitte à ce que ça fasse tout much. Mais malgré tout, on tombe sous le charme, comme lorsque j'ai vu pour la première fois la baie de Hong-Kong (cliquer ICI).

Petite parenthèse économique... Il faut savoir que l'immobilier en Chine est une composante juste extra-essentielle à la croissance du pays. Si chaque année depuis le début des années 90, la Chine devient un peu plus puissante économiquement, c'est en grande partie grâce à ces monstres de bétons et de verre qui poussent comme de la mauvaise herbe dans les mégapoles. Le problème, c'est qu'une grande partie sont déserts mais qu'importe, pour le moment, ça rapporte!

Première image, l'Oriental Pearl Tower, 468 mètres. Inaugurée en 1995, cette tour est l'une des premières à donner à Lujiazui ses lettres de noblesse. Avant tout, c'est une grosse antesse, maquillée en fusée extraterrestre. On peut la visiter et même y manger, à condition d'y mettre le prix. La nuit, les 3 grosses sphères qui la composent s'illuminent, donnant une ambiance disco-intergalactique aux environs.
DSC05973-small

DSC05971-small

Nous continuons notre périple, les yeux dans ce ciel sans étoile, à la recherche de la plus haute tour ou de celle qui nous séduira le plus. On passe à côté d'une colosse de métal que nous surnommons à l'unanimité Gotham Tower, référence à la ville de l'homme chauve-souris. Immense, imposante, puissante, on se sent tout petit et on s'attendrait presque à voir jaillir d'une fenêtre le Jocker et sa cliquer. En réalité, nous sommes en face de la 金茂塔 (Jin Mao Tower), littéralement la tour de l'Or Luxuriant... On a déjà vu plus subtil! 88 étages (le 8 est symbole de bonheur en Chine), elle a été jusqu'en 2008 la plus haute tour de Chine, si on exclut la  Taipei 101, le plus haut building de Taibei, la capitale de Taïwan...hum!
DSC05978-small

Enfin bref, nous marchons en direction de la Shanghai World Financial Tower, LA plus haute tour de Shanghai et de Chine, toujours si on exclut Taïwan de la course. 492 mètres au compteur, 101 étages, des bureaux, un musée et surtout un hôtel: le Park Hyatt... Comment décrire ce nouveau délire architectural. La première image que j'ai eu c'était d'avoir le plus grand décapsuleur de ma vie devant les yeux! En effet, le "trou" au sommet évoque furieusement ce petit accessoire qui s'avère être le Saint-Graal lorsqu'il reste une bière fraîche dans le frigo... Malgré tout, je crois pouvoir dire qu'on a tous été charmé par cette tour qui, au contraire de la Jin Mao Tower, semble légère et aérienne.
DSC05975-small

A gauche la Jin Mao Tower, à droite, la Shanghai World Financial Center

DSC05980-small

Là, nous trouvons enfin la porte d'entrée et nous sommes accueillis comme des rois par le personnel du Park Hyatt. Direction le 91ème étage où se trouve le restaurant de l'hôtel 6 étoiles de la tour. Comme dire... C'est beau, mais alors très beau! Pas kitsh pour un yuan, c'est moderne, design mais sans en faire trop. De l'élégance sauce 21ème siècle, en bref, Valérie Damidot peut aller ranger ses pinceaux!!! Quelques minutes d'attente, on nous propose une table à côté de la baie vitrée, avec vue sur la Jin Mao Tower et l'Oriental Pearl Tower... Là, on s'en prends plein les mirettes et pas une seconde l'ennui vient nous prendre par la main. On domine la ville, on se sent grand et dans un univers si luxueux. On se met à rêver... Cerise sur le gâteau, un cocktail (seulement 80 RMB) et on oublie qui on est! On se dit qu'on se donne "rendez-vous dans 10 ans, même jour, même heure, mêmes pommes"! Certains se voient dans le business, dans les relations internationales quand d'autres se voient traduire des films chinois - Dieu qu'il est bon de rêver! Quelques gorgées de Lychee Kiss et on se dirige vers les toilettes, enfin, si on peut les appeler encore comme ça. Encore une fois, juste ce qu'il faut dans le luxe le plus beau. On ouvre la porte des WC et là magie, on assiste à un spectacle. Le couvercle s'ouvre tout seul, éclairé subtilement. Des toilettes high-tech à la japonaise où on peut jouer avec tous les boutons...bon passons à autre chose!
DSC05984-small

Depuis ma chaise... Au premier plan, le sommet de la Jin Mao Tower et juste derrière l'Oriental Pearl Tower...

DSC05987-small

Lychee Kiss

DSC05992-small

On s'incline devant le Dieu WC!

DSC05995-small

Cave à vin...à plus de 450 mètres!

Enfin bref, toutes les belles histoires ont une fin et la nôtre se termine... On paye l'addition et toujours les pieds en l'air, on descend à la réception pour demander à visiter une chambre. Surprise, on nous prend plus qu'au sérieux et malgré l'heure tardive, on nous conduit dans une chambre double. Pfff...Wouaaa...Dingue...truc de ouf...aaaaah! Je trouve pas mieux. On se dit que lorsqu'on sera grand, on ira passer une nuit ici mais qu'en attendant, faudra 很努力, ou étudier sérieusement...
DSC06001-small

A la sortie de la Shanghai World Financial Tower

DSC06005-small

Sur le chemin du débarcadère

DSC06007-small

Avant de monter dans le bâteau qui nous fera traverser la rivière Huangpu et économiser quelques RMB de taxi...
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Romain - Made in Switzer南
  • Le blog de Romain - Made in Switzer南
  • : Je m'appelle Romain, je suis Suisse et j'ai 23 ans. Après 2 ans d'étude de mandarin à l'université de Genève, j'ai décidé, avec l'aide d'une bourse, de partir une année à Nanjing (province du Jiangsu) améliorer mes connaissances linguistiques. Sur ce blog, je raconterai donc ma vie ici en Chine, mes voyages, mes réflexions, mes remarques, etc...
  • Contact

Recherche

Archives